Points Non Négociables

Les Belges se mettent à préférer l’euthanasie à la démence

Commentaires (3)
  1. JLC dit :

    Une histoire belge qui ne fait pas rire! Les Belges ne se rendent-ils pas compte qu’ils font exactement comme les Nazis qui ont “débarassé” l’Allemagne de ses aliénés via l’Aktion T4 ? Par ailleurs, ne s’agit-il pas de réintroduire de façon insidieuse la peine de mort en déclarant les multirécidivistes comme “malades incurables” ? En tous cas, le risque de dérive n’est pas nul.

  2. C.B. dit :

    Le narcissisme qui considère que la vie ne vaut pas d’être vécue si l’individu n’est pas conforme aux critères de “zéro défaut” idéologiquement conforme va faire diminuer rapidement l’espérance de vie (et le coût global du troisième âge, soyons cynique mais réaliste); malheureusement, les plus fragiles ne seront pas en mesure de s’opposer à une telle campagne de désinformation.

  3. Veerle Devos dit :

    Mme Smits, desolé mais les spécialistes cites dans cette article ne sont pas de l’universite catholique de Louvain, ils sont de la Katholieke Universiteit Leuven. On ne peut pas traduire ces deux noms, puisque ce sont deux institutions differentes, entierement différentes. Si on traduit, on fait passer une universite pour l’autre. Attantion a la confusion!!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »