Perepiscopus

Les évêques devant l’Assemblée !

Commentaires (18)
  1. jejomau dit :

    Qu’ils en profitent pour faire quelques grands exorcismes suivis du rosaire

    Non seulement cela pourrait purifier l’air ambiant autour de l’Assemblée mais encore cela pourrait servir à certains d’entre eux !

  2. clavier jean pierre dit :

    Je doute fort que Mgr 23 et ses amis en aient le courage ,et il ne voudrait pas non plus faire de l’ombre a ses copains socialistes,

    1. poulain salvat françoise dit :

      hélas,je le crains!!!

  3. Ils n’iront sans doute pas. Il faut du courage et de la conviction pour cela.

  4. ferrer dit :

    Je ne crois pas hélas que les évêques de France soient décidés à s’engager dans ce combat là,pas plus que dans un autre d’ailleurs.Le progressisme dont ils ont fait preuve jusqu’ici n’est pas compatible avec la détermination qui s’impose que celle de dire fortement la nocivité de ce “mariage pour tous” et les conséquences inévitables qu’il aura sur les enfants.Lorsque le sacré n’est plus défendu par ceux qui ont vocation à le représenter,c’est foutu!

  5. Et si on venait les chercher…. avec calme, et détermination… pour les conduire devant le Sénat

  6. Et si on venait les chercher…. avec calme, et détermination… De l’assemblée plénière à l’Assemblée nationale !

    1. toubib16 dit :

      Bien vu Anne Charlotte
      D’accord avec toi
      Antoine

  7. Clovis dit :

    Les a-t-on invités? Ont-ils répondu à l’invitation? Leur a-t-on, demandé ce qu’ils en pensent?
    Je suis moi-même, comme vous, très critique envers les actes de l’institution CEF , mais rempli de respect pour la fonction d’évêque, successeur des Apôtres. Leur avons-nous demandé quel sorte de protestation ils comptent émettre ( if any!) on ne sait jamais, une déclaration solennelle de soutien par exemple ou toute autre action inspirée par le Saint Esprit à travers Mgr Aillet ou Rey ou Cattenoz ou Lebrun ou même Barbarin ou d’autres ayant des noms moins connus dans l’engagment. Laissons nos fenêtres grandes ouvertes à l’action du Saint Esprit. Amen!

  8. Philippe dit :

    C’est là où on peut parler d’une scission et d’une véritable crise au sein de l’Eglise. Quand le peuple se met à avoir plus de foi que leurs pasteurs. En sont-ils conscient ?

  9. Théofrède dit :

    il faut croire aux miracles !

  10. jejomau dit :

    A savoir quand même : Mme le Pen a déclaré qu’une fois au pouvoir elle abrogerait la Loi sur le pseudo-mariage.

    Ici : http://www.lcp.fr/actualites/politique/147097-si-elle-arrive-au-pouvoir-marine-le-pen-abrogera-le-mariage-homosexuel

    Il faut quand même que les cathos le sachent tous… Il y aura des élections pour les municipales et pour les députés européens l’année prochaine

  11. Agnès dit :

    C’est triste à dire…
    Mais ne leur faisons pas de procès d’intention. Peut-être viendront-ils nombreux? C’est le rôle de l’Eglise, non?
    Pas d’alliance avec les maximes du monde, c’est bien le message de l’Évangile!
    Frigide Barjot s’est vue critiquée car certains de ses propos rejoindraient (soit-disant?) ceux de Civitas…et alors??
    Nous luttons tous pour la même cause!!! Civitas le fait avec courage…

  12. Goupille dit :

    Ce sont les chrétiens qui font preuve de courage, en ce moment. Mis à part les quatre Evêques présents le 24 mars, tous les autres se terrent.
    Quelle qu’en soit la raison…

    Exigeons la dissolution des Loges maçonniques et la publication de leurs fichiers de membres et sympathisants. Nous aurons quelques révélations.

  13. Flichy Anne (de Penfentenyo) dit :

    He bien ! Prions le SAINT ESPRIT pour nos Evêques soient remplis du “DON DE FORCE”…et qu’ils aient le courage de se joindre à notre combat.

    1. Flichy Anne (de Penfentenyo) dit :

      Je ne comprends pas ce que veut dire : “en attente de modération” .Ce n’est pas injurieux de vouloir prier pour que le St Esprit vienne en eux avec le Don de Force.

      1. Lebout dit :

        @Anne Flichy :
        la mention “En attente de modération” laisse au reponsable du site le temps de lire, d’évaluer et de décider du sort du message envoyé.
        Laissons aux responsables le temps et les moyens de bien faire leur travail…

  14. valette dit :

    je crois surtout que le gouvernement a obtenu de nos évêques leur silence, pourquoi?
    Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présidé jeudi 21 février 2013 la neuvième séance de l’instance de dialogue entre le Gouvernement et l’Eglise catholique en France. le silence en contre partie de quoi

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »