Americatho

Rome confirme sa demande de retour à l’obéissance et à l’orthodoxie des religieuses de la LCWR

Commentaires (11)
  1. huddlestone dit :

    je ne comprends rien à cet article.

    1. @huddlestone
      Même remarque que pour @Peltier. Visiblement, vous débarquez sur Americatho. Merci de monter à bord, mais pour en savoir plus sur ce dossier, utilisez l’outil “recherche”.

  2. Peltier dit :

    De quoi s’agit-il ? Tant de mots pour si peu de substance. Derrière circonlocutions et périphrases, quoi ?

    1. @Peltier
      L’affaire de la LCWR a été traitée à de très nombreuses reprises sur Americatho et depuis des années. On ne peut pas recopier ce qu’on a déjà écrit. Utilisez l’outil “recherche”.

  3. Dranem dit :

    A tous, notamment @Peltier et à @Huddlestone :

    En langage clair, net et précis : Rome vient de donner un gros coup de crosse sur la tête de cette LCWR, pour lui faire comprendre que son “carnaval” et son laisser-aller doctrinal et ses concessions à “‘l’esprit du monde” n’ont que trop duré. et qu’il faut que ces religieuses rentrent dans la stricte obéissance à la Hiérarchie. Le premier signe symbolique de ce changement d’esprit devrait être la reprise du voile tradionnel des religieuses et l’abandon de leur tenue vestimentaire jusqu’ici bariolée et hétéroclites.

    @Daniel Hamiche : Tout le monde n’est obligé d’être familier d’Americatho, et de suivre les rebondissements de toutes les affaires, pour les comprendre. Une petite mise au point comme la mienne suffit à expliquer l’enjeu.

    Cela dit, il est parfaitement vrai que cet article est aussi verbeux que plein de circonvolutions creuses.

    1. @Dranem
      J’estime avoir “cerné” l’enjeu de cette affaire dans le “chapô” de la déclaration officielle de l’ancien Saint Office, et les deux images qui illustrent le papier me semblent être suffisamment parlantes. Un article n’est pas une thèse de doctorat. Je veux enfin croire que votre dernière phrase a trait au texte de la déclaration romaine officielle que j’ai traduite et qui n’est pas, techniquement parlant, un « article ». Quand on connaît un peu le dossier, je ne vois rien dans cette déclaration – rédigée, évidemment, à la manière des documents romains – qui soit « verbeux ». Tous les connaisseurs du dossier ont compris le message. Je lisais hier au soir quelques réactions de catholiques américains disons “progressistes” : ils ont reçu 5 sur 5 le message. Les religieuses de la LCWR aussi…

  4. Melmiesse dit :

    il ne suffit pas de secourir les pauvres, de soigner les malades dans les hopitaux et d’enseigner aux enfants pauvres pour être religieuses, en France ce travail est souvent effectué par des fonctionnaires contre un salaire

  5. Que des supérieures de congrégations religieuses déraillent,c’est triste,mais la première action que la hiérarchie vaticane devrait poser,ce serait de proposer pour aussitôt que possible pour reformuler de fond en comble la grande source des hérésies de Vatican II.C’est là qu’a commencé la débandade doctrinale. C’est curieux que les prétendus experts,les grands théologiens,les grands journaux catholiques ont peur comme de la peste d’acquiescer à des demandes faites depuis quarante à ce jujet. Que de pauvres religieuses aient imité la hiérarchie et l’esprit d’un concile qui “RÉVOLUITIONNAIT“l’Église (dixit Congar et d’autres)il faut n’y voir là qu’un mémétisme bien naturel. Pauvres critiques,c’est malheureux qu’ils ne cognent pas sur les bonnes têtes de clou. “Domine,miserere nobis) C.P.

  6. clair dit :

    tout à fait d’accord avec cecilien pelchat,prophétie de nd de la salette: des papes vermoulus gouverneront la ste église,et hélas ce n’est pas fini,mais quand tout sera perdu tout sera sauvé,oui DOMINE misérére nobis.signé daniel clair

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »