Perepiscopus

Les autres élections au sein de la CEF

Commentaires (4)
  1. Eh ben,

    On gagnera peut-être avec eux mais certainement pas grâce à eux !

  2. senex dit :

    Rey président….Rey Président …Rey président …Un évêque qui veille et qui prie

  3. du Coudray Wiehe dit :

    Eux, au moins votent…

  4. toubib16 dit :

    Et bien, avec cet aéropage de progressistes, l’église de France n’est pas prête de se relever.
    Vivement des Mgr Rey ou Aillet à la tête de l’épiscopat français.
    Ma seule satisfaction, mon évêque n’est plus responsable de rien (celui d’Angoulême) ; le pauvre risque de perdre ses mitres de Golias à moins qu’ils distribuent des mitres “émérites”

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »