En Une

Pape François et pape Tawadros II : une rencontre historique !

Commentaires (4)
  1. de Provenchères Charles dit :

    Deo Gratias.

  2. Jean Ferrand dit :

    C’est bien le style du père Lombardi. Pourrait-on savoir exactement en quel lieu du Vatican s’est faite la rencontre ?

    La rencontre du successeur de Pierre et de celui de Marc a toujours quelque chose d’émouvant. Mais je ne vois pas d’élément réellement nouveau du point de vue oecuménique. Le schisme formel subsiste. Les deux Eglises ne peuvent encore communié in sacris. Il faudrait vraiment un miracle, qui est toujours possible.

  3. Peltier dit :

    Attention à ne pas vous laisser américaniser. Certaines traductions sont de simples transcriptions. C’est très pénible quand c’est dans le titre : “Pape François”. En français cela ne veut rien dire. On dit le pape François. Cela fait penser à certaines acclamations bêta : “Christ est vivant”. Non, le Christ, l’oint du Seigneur. Se soumettre à la langue d’un envahisseur, c’est à la fois se laisser coloniser et se mettre en situation de ne plus être capable de penser clairement.

  4. Jean Ferrand dit :

    Si. Une initiative nouvelle et prometteuse. Je cite le pape Théodore II dans son discours au Saint-Père :

    “Puisse cette visite d’amour et de fraternité être la première d’une longue série entre nos deux grandes Églises. Je propose pour cela que le 10 mai de chaque année soit considéré comme la journée de la célébration de l’amour fraternel qui unit l’Église catholique et l’Église copte orthodoxe.”

    L’Eglise copte et l’Eglise catholique font désormais partie du conseil des Eglises chrétiennes en Egypte. Puisse cette célébration annuelle du 10 mai accentuer les efforts communs vers l’unité. Dieu finira bien par nous exaucer !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »