Perepiscopus

Départ des religieuses du Palais de Justice

Commentaires (6)
  1. Matis Jacques dit :

    Pourquoi ces dames généreuses n’ont elles pas reçu une aide sérieuse des pouvoirs pour le travail donnés. Qui va les remplacer avec autant de, cœur?

  2. bitika dit :

    comme ces religieuses vont manquer dans la nuit angoissante du penitentier !
    parents catholiques avons-nous tellement manqué a notre role educatif, pour que les vocations baissent ainsi ??? n’avons-nous pas legue a nos enfants les mirages d’un monde de plaisirs. ou nous n’avons pas su donner la premiere place a l’Enseignement de JESUS-CHRIST ??
    Mea culpa.

  3. KARR dit :

    Cela est bien triste,ces religieuses devaient être appréciées,elles étaient une présence du Seigneur.
    “J’étais en prison et vous m’avez visité!”
    La question de la vie religieuse en Europe et en Amérique du nord n’est pas assez analysée,Dieu appelle mais le manque de recrues n’est-il pas du à “l’enfouissement volontaire”des consacrés(es) ainsi que des prêtres séculiers depuis 40 ans et plus?

  4. Yves dit :

    @Karr: où avez vous vu qu’il y avait une crise des vocations religieuses? La crise, c’est celle des vocations de baptisés. Je pense que proportionnellement au nombre de personnes qui fréquentent régulièrement les églises, il n’y a jamais eu autant de vocations religieuses et encore plus sacerdotales… Seulement, le troupeau des fidèles a beaucoup diminué!

  5. Gabrielle dit :

    Je resterai pour toujours reconnaissante envers ces femmes exceptionnelles que furent les religieuses qui nous ont dispensé un enseignement de haute qualité, à l’école primaire et secondaire.
    Elles nous ont formées dans trois langues, le français , l’anglais et le latin (au secondaire)
    Elles nous ont initées aux grands ouvrages classiques français et anglais : Corneille, Racine, Molière, Shakespeare et plusieurs romans classisques (dont ceux de Dickens, le Victor Hugo anglais), sans oublier de nombreux extraits d’auteurs du Moyen-Àge et des siècles suivants…
    Elles furent des personnes cultivées et d’un dévouement inlassable! J’en remercie le Seigneur tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »