En Une

Hommage de Philippe Maxence à Jean Madiran

Commentaire (1)
  1. louis-henri de lignieres dit :

    Merci pour ce bel “In memoriam” auquel, tous ceux qui comme vous ont croisé Jean Madiran à travers ses écrits, n’ont pu être insensibles.Toutefois, certains d’entre aux auxquels hélas, j’appartiens, n’ayant plus tout à fait la mémoire de leurs années de latinistes et pas forcément un Gaffiot sous le coude, apprécieraient une traduction du Fidélium Deus…Merci.

Traduire le site »