leblogdumesnil

2013-64. Lettre ouverte à un Grand Aumônier de France retourné à Dieu.

Commentaires (2)
  1. Latour bernard dit :

    J’ai beaucoup de respect pour Monsieur l’Abbé Chanut. Grand Aumônier.
    Si seulement auprès de lui , Louis XX était à la hauteur de son père Alphonse II

  2. kowalski françois dit :

    Ce n’est peut-être pas un hasard si Notre Seigneur a rappelé auprès de lui deux Hommes incomparables tels que monsieur l’abbé Chanut et le Commandant de Saint-Marc. Tous les deux étaient des éveilleurs et nul doute que si le mouvement des veilleurs existe, il le doit entre autre à ces deux grands. Merci encore, monsieur le Grand Aumonier, c’est grâce à vous que nous gardons confiance en la France Eternelle.

    Chapeau bas, messieurs, c’étaient des géants.

    Ceci-dit, ayons confiance en la providence, Louis XX est le digne fils d’Alphonse Ier, patience !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »