En Une

Une femme poursuit le Costa Rica pour refus d’avortement “thérapeutique”

Commentaire (1)
  1. Loco dit :

    Personne ne peut se mettre à la place d’une femme à laquelle on dit que l’enfant qu’elle va mettre au monde dans quelques mois, est un enfant sans paroi abdominale qui n’a aucune chance de survivre.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »