Perepiscopus

Le petit pont du cardinal Lustiger

Commentaires (15)
  1. Carlos dit :

    Le père du Cardinal Lustiger se présente au Paradis.
    Quand il arrive, le Seigneur l’accueille avec joie devant son trône.
    Mais le voilà qui se jette aux pieds de Dieu en sanglotant :
    “Seigneur, tu sais que toute ma vie j’ai vécu comme un bon Juif.
    J’ai respecté la Torah, je l’ai enseignée à mes enfants, j’ai conduit mes affaires honnêtement…
    Mais il y a une chose qui m’accable et qui est plantée comme une épine dans ma chair..
    “Quoi donc, mon enfant ?”
    “Mon fils ! Il est devenu chrétien !”
    Alors Dieu, plein de miséricorde et de compassion, pose sa main sur son épaule et lui dit :
    “Je sais… Le mien aussi…”

  2. senex dit :

    Une impasse lui aurait mieux convenu…! RIP quand même…

  3. Emmanuel dit :

    Sur le Pont du progressisme, on y danse on y danse…..
    On y danse autour de l’autel…….

  4. arnaud41 dit :

    Carlos : il y a un problème dans votre histoire : Jésus n’est jamais devenu chrétien. Juif, il est né. Juif, il est ressuscité. Juif, il est vivant aujourd’hui auprès du Père et avec nous.

  5. patrick de La Rode dit :

    quelle honte pour ce cardinal de la Sainte Eglsie que de s’afficher avec cette lie du Marais ! on ne touche pas la main d’une pareille déjection !
    il est vrai que la cardinal rabbin était un être douteux : il s’fficchait avec Simone Jacob, et il refusa à Jean Raspail d’officier pour le bi-centenaire la mort , de l’asasssinat, t du Roi Louis XVI ! on comprend que la lie parisienne célébre de tels êtres….

  6. eljojo dit :

    Le Cardinal Lustiger avait certes des goûts désastreux en matière artistique, mais il faut tout de même admettre que son travail à Paris aura été fantastique : Ecole Cathédrale, Maison Saint-Augustin, rénovation du séminaire, KTO… Un grand homme assurément.

  7. Loco dit :

    Il suffit de passer par le Pont.
    Le Pont qui mène à la ” porte étroite ” de l’aventure à la suite du Christ .
    Ce qu’a fait le Cardinal Lustiger.
    Par lui, en partie du moins , j’ai retrouvé la foi oubliée. Et j’ai découvert aussi grâce à lui qu’elle comportait des aspects héroïques qu’il a tranquillement assumés.
    Merci cher Marie Lustiger !

  8. Je suggère au Conseil Municipal de Paris et à ses froufroutants édiles d’appeler le prochain pont qu’ils ou elles auront à baptiser : “Pont de Mgr Cauchon”.
    Voilà qui aurait de la gueule, non ?

    LSM

  9. arnaud de laportalière dit :

    Comment ne pas se réjouir de voir les autorités civiles honorer la mémoire de ce grand cardinal ? C’est toute l’Église qui doit s’en réjouir ! Même s’il ne s’agit que d’un petit pont…

    Combien de fois le Cardinal Lustiger a-t-il “touché la main” de l’élu parisien au cours des longues années de son épiscopat ? Il savait voir en tout homme son frère, pas une “déjection”…

  10. professeur Tournesol dit :

    Qu eussions dit si la municipalité s etait opposé à honorer ainsi feu le cardinal archevêque?
    Ne reduisons pas Delanoë à son orientation sexuelle, d ailleurs il vit peut etre chastement. Jésus n a pas choisi comme disciples que des gens parfaits comme certains lecteurs du SB.

  11. hermeneias dit :

    arnaud41

    Là on nage dans la confusion théologique contemporaine .
    Le Fils éternel du Père , l’un de la Trinité , comme tel n’est pas juif . Le Christ est vrai Dieu et vrai homme…..Il a pris chair de la vierge Marie et Joseph , selon la Tradition , est son père adoptif . Comme me le demandait , provocatrice , une collègue de travail , quel est le patrimoine génétique du Christ ?

    On peut se demander à juste titre si cet “honneur” rendu à Mgr Lustiger n’est pas la reconnaissance de services politiques rendus à la “laicité” à la française….et donc à la déchristianisation .
    Notre seul honneur et gloire c’est que le Christ soit aimé et glorifié et non pas les hochets et susucres du pouvoir qui par ailleurs abime et attaque constamment les familles , les enfants et l’Eglise

  12. La vie est un pont étroit... dit :

    Un pont ? Et quoi de mieux pour cet homme si remarquable ? Il n’a jamais rompu ses attaches juives, il n’a jamais caché sa foi chrétienne. Il a invité des cardinaux de la sainte Église dans une yeshiva orthodoxe de New York. Il a demandé que l’on dise le Kaddish à ses funérailles. Belle liberté qui lui a valu tant de souffrances et d’incompréhension ! Que votre mémoire soit pour toujours en bénédiction, cher Cardinal.

  13. hermeneias dit :

    la vie est pont étroit

    Rien de remarquable à judaiser le catholicisme/christianisme , à revisiter les Evangiles en essayant de gommer les critiques fortes adressées au judaisme.
    Rien de remarquable à être un “cardinal républicain” et à avoir ouvert des moulins à paroles aussi verbeux que prétentieux comme les Bernardins ou KTO

  14. professeur Tournesol dit :

    N oublions pas que mgr Lustiger a succédé au Card. Marty, et qu il a reussi à recentrer le diocese, notamment en reprenant en main le seminaire. Contrairement à ce que certains ont l air de penser, le Card.Lustiger n etait pas un moderniste , moderne peut etre sur la forme mais conservateur sur le fond.
    En visite à Paris, Benoît XVI avait chaleureusement saluer Delanoe lors de la reception à l Elysee.

  15. Loco dit :

    @
    Hermneias
    D’accord pour le verbiage passager aux Bernardins. Ce qui n’enlève rien à la beauté du lieu.
    Mais sur KTO il y a d’excellentes émissions.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »