Perepiscopus

Le baptême ne s’efface pas, même sur les registres

Commentaires (9)
  1. Louis A. F. G. von Wetzler dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec Monsegneur Lalanne, c’est la seule réponse qu’il faut faire au tribunal.

  2. DANIS dit :

    nous sommes baptisés pour l’Eternité, les Evèques devraient refuser toute mention sur les registre des baptisés. si certains ne sont plus catholiques, qu’ils le chantent à la cantonnade si ça leur plait,. Par exemple en Norvège, Suède en Grèce il n’y a pa d’inscription d’état civil à la naissance, les bébés sont uniquement enregistrés sur les registres religieux : protestants pour les pays scandinaves et orthodoxes pour la Grèce. ces personnes à l’age adulte pourraient elles être radiées, cela voudrait dire qu’elles n’ont plus d’acte de naissance!!!

  3. bitika dit :

    c’est ce que je repete a tous les Catholiques qui ont devie vers une eglise protestante (evangelistes, baptistes, methodistes, etc…) Baptises Catholiques, ils mourront Catholiques, quelque fut leur parcours terrestre. Tres rares sont ceux qui le savent.
    Je ne souhaite pas trop les accabler, mais quand ils me disent recevoir le Corps et le Sang du Christ, lors de leurs celebrations, je ne peux que Prier pour eux ; ils sont victimes plus que coupables.

  4. Loco dit :

    ” L’ Église ne peut pas dire : ” Oui! Votre Baptême n’a pas eu lieu ” ” Merci pour cette imparable logique, Monseigneur Lalannes!
    Tant il est vrai que nous ne pouvons pas effacer notre histoire, surtout quand elle implique des tiers.
    Car ” être baptisé” , c’est , aussi, être accueilli dans une Communauté . Même si nous refusons plus tard, pour d’excellentes raisons personnelles, d’ appartenir à cette Communauté, il n’en reste pas moins que lorsque nous avons frappé à sa porte, elle nous a accueilli.

  5. soleily dit :

    Merci à Mgr Lalanne pour sa cohérence et sa ténacité

  6. frannot dit :

    Non seulement “l’acte” a eu lieu, même si on le supprimait des registres – comme on supprimait certains noms dans l’Antiquité, “damnatio memoriae”, mais l’Esprit Saint reçu ce jour-là… comment l’efface-t-on ? il est reçu pour l’éternité !

  7. Maurice dit :

    Renier son baptême ?!
    Ne serait-ce pas renier ses parents ? Car ce sont eux qui sont très souvent à l’origine du baptême ; cette personne renie-t-elle ses parents qui auraient fait une erreur en le mettant sous la protection du christ ?!
    L’acharnement de cette personne à ne plus être inscrit sur les registres paroissiaux ne relève-telle pas de la psychiatrie ? Car s ‘acharner à ce point à faire effacer son baptême…

  8. Jean Dupont dit :

    L’Eglise ne devrait pas non plus, dans des statistiques à usage politique, compter les baptisés comme des catholiques. Il y a une différence entre avoir été baptisé dans l’Eglise catholique et se solidariser avec la religion catholique. On peut comprendre que des personnes devenues ennemies du catholicisme ne veuillent pas que leur baptême soit utilisé pour grossir le nombre de ses partisans.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »