Perepiscopus

“L’Eglise se trouve invitée à revisiter ce qu’elle dit du mariage”

Article suivant
Hans Küng, exit ?
Commentaires (12)
  1. giroud dit :

    Ça veut dire quoi ? Qu’est-ce que ce baratin vaseux ? L’art de suggérer on ne sait quoi parce qu’ on n’ose pas dire clairement ce qu’on mijote…

  2. belot dit :

    Une famille ???? C est pas complique…..un pere une mere et des enfants.point….et tout ce monde va a la messe le dimanche.voila!

  3. Sébastien dit :

    Comme c’est important de prendre au sérieux la préparation au mariage chrétien; il y a tant d’échecs actuellement du fait d’une préparation plus que sommaire.
    Prions pour que tous les responsables prennent à coeur ce grave problème!

  4. Martina dit :

    Celui qui annonce autre chose que l’Evangile …..

  5. mangouste20 dit :

    Comme beaucoup cet evêque se laisse prendre au chant des sirènes de l’évolution inéluctable de notre société en vue du remplacement du seul mariage véritable d’un homme et d’une femme par tous les mariages inventés par l’homme pour la destruction progressive de toute religion.

    1. C.B. dit :

      Ne lui faites pas dire ce qu’il ne dit pas.
      En fait, la citation est tellement ambigüe qu’on peut l’interpréter dans deux sens totalement opposés.
      “l’Eglise se trouve invitée à revisiter ce qu’elle dit du mariage à l’aune de la tradition évangélique”: retour aux fondamentaux, ou dépoussiérage pour se mettre dans le sens de l’histoire?
      Seule chose réellement positive: une préparation au mariage sérieuse s’impose.
      L’Église a mission de préparer au mariage catholique. La république française, qui ne semble finalement pas accorder beaucoup d’importance à ce qu’elle nomme mariage, n’a aucune légitimité à s’immiscer dans la définitions des critères permettant ou non de recevoir ce sacrement: on doit donc être libre, en tant que catholique de se marier religieusement (ce qui n’a aucun effet civil) qu’on soit ou non marié civilement ou PACSÉ.

  6. Colard dit :

    Quel charabia dans la forme, quelle confusion dans la pensée !

  7. Colard dit :

    La forme me semble approximative et le fond manque de clarté.

  8. Roger AUBERT dit :

    Je pense qu’un langage clair ici s’impose: Pourquoi ces mots: “revisiter” ou “relecture”. Rien n’est à retoucher de l’évangile et ce langage ambigu n’ose dire : “Respect des commandements”
    comme des saints et des bienheureux comme les parents de sainte Thérèse ont su témoigner par une vie saine et sainte.
    L’avortement est un crime qui mène en enfer, si la faute n’est pas regrettée et confessée. C’est simple, mais difficile à dire parce qu’avec la Parole de Dieu appliquée et enseignée d’une manière juste, on ne devient pas populaire !

  9. Sonia dit :

    Je suis inquiète pour nos petits enfants!

    Qu’elle monde compliqué et ingrat que nous leur laissons!

  10. santiago64 dit :

    Comme d’habitude, le parler obscur masque toujours de mauvais desseins. Le galimatias épiscopal qui embrouille au lieu d’éclairer, qui noie au lieu de faciliter, est devenu une spécialité de ceux qui cachent une méchante doctrine sous un verbiage pédant,ampoulé et crypté. “Revisiter à l’aune de la tradition évangélique” n’est-ce pas ce que l’Église a TOUJOURS fait, elle qui EST la tradition évangélique.
    Si c’est pour inventer une AUTRE TRADITION (LAQUELLE D’AILLEURS?), le monde n’a pas besoin de l’Église. Il s’en charge tous les jours !

  11. senex dit :

    La famille est un lieu de “prosélytisme”.Donc un Non sens.
    Comme dit…..

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »