Perepiscopus

Les 4 évêques bretons appellent au dialogue

Commentaires (6)
  1. Franhenjac dit :

    Merci à ces courageux Évêques !

  2. Hélène dit :

    C’est le même discours depuis 50 ans! Personnellement il ne me touche plus. La tâche exaltante des agriculteurs? Il fallait les protéger! La solidarité? Il fallait la diriger en priorité vers les français et ceux qui travaillent! Le dialogue? Faites-moi rire, il n’y a que langue de bois, regardez ce qui est écrit plus haut: rien que du brassage de mots. Nos autorités religieuses n’ont d’yeux que pour les musulmans; qu’ils ne fassent pas semblant de découvrir qu’il y a de très gros problèmes chez les français de France.

    1. Philippe dit :

      Rien à ajouter à ce que dit Hélène. bien dit, dans la vérité.

  3. PO dit :

    Ce texte est plein de belles vérités, dites bien poliment. Quelle belle langue de buis!

  4. chouan 12 dit :

    Agro-alimentaire de qualité, non mais il faut sortir des évêchés, à coup d’engrais chimiques, de pesticides en tout genre etc, je n’appelle pas ça une agriculture de qualité. Des algues vertes en veux-tu en voilà, les exploitants (éthymologie du mot?) agricoles ont grossi, grossi, ont acheté des machines encore plus grosses etc des porcheries encore plus grandes parce qu’on leur a dit” allez-y les gars produisez, on s’occupe de vendre avec la bénédiction du syndicat bolchevik: la FNSEA, (on voit bien comment il agit par chez nous” et aujourd’hui cette agriculture a foncé dans le mur. Ils ont raison de manifester et ils ont tort aussi, il faut qu’ils fassent aussi leur mea culpa, ils auraient pu faire une agriculture de qualité, ils ont préféré engraisser les multinationales: Total, monsanto, etc qui détruisent inexorablement nos terres donc nos paysans etc. Ils ont raison parce que ce gouvernement bolchevik incapable de faire des économies taxe à tour de bras parce que les verts(rouge) croient qu’on peut taxer toujours et toujours. Leur révolte est aussi la notre par rapport à un pouvoir sourd qui écrase tous ceux qui ne pensent pas comme lui. Mais Messeigneurs on eut aimé que vous embrassiez l’épiscopat français quand les gens étaient dans la rue pour manifester contre le mariage des invertis et ne pas attendre que l’orage passe. Si les 90 év^ques de France avaient parlé d’une même voix ils auraient eu un efficacité

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »