En Une

Il ne faut pas négliger les saints

Article précédent
Enfin une solution à Saumur !
Commentaires (2)
  1. gérard dit :

    Béni sois DIEU maintenant et toujours,mal grée l’abomination de la vie d’aujourd’hui ,Dieu protège ses enfants.

  2. Benoit dit :

    L’ avant-dernier alinéa du texte de l’évêque où où on lit:” dans les difficultés que traverse aujourd’hui notre monde, notre société française; dans les précarités qui grandissent pour pour beaucoup de nos compatriotes; quelle pourrait être l’attitude d’un saint, d’une sainte? Assurément des attitudes de compassion, de solidarité, de proximité” peut être tenu pour en-deçà de ce que l’on aurait attendu sous l’angle suivant:
    D’une certaine manière, le plus grave aujourd’hui, en tout cas le plus scandaleux, ce n’est pas la précarité liée à une situation économique générale que personne ne peut prétendre vraiment pouvoir maitriser, ce sont les décisions que prend notre pouvoir politique, alors que rien, absolument rien n’y oblige, et qui détruisent la famille et vont priver des enfants de père ou de mère!
    Un saint aujourd’hui aurait sans doute tout particulièrement dénoncé cela. Et sa compassion aurait pu être d’abord pour les enfants que l’on va faire advenir au monde orphelins de naissance par la PMA !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »