En Une

Seize pédiatres belges réclament l’euthanasie des mineurs

Commentaires (9)
  1. Denis T dit :

    La vie qui est donnée ne peut être reprise que par celui qui l’a donné, J’entend Dieu.
    Y a t il des cas de tels désespoirs qu’aucune alternative ne puisse réduire tout au moins les soffrances, j’en doute.
    Quand on enten c’est un devoir d’humaité, on n’inclut pas Dieu, l’humanisme, il n’y a pas Dieu inclut, donc on résonne sans l’avis de Dieu sur ce sujet.
    Avant de pendre une telle décision qui doit être douloureuse même après l’acte pour ceux qui l’ont décidé et concrétisé, il faut beaucoup prier.
    J’ai moi même pris soin de ma mère totalement grabataire pendant 400 jours exactement sans pouvoir bouger autrement que pour les besoins de toilette avant qu’elle parte. Avec une foi sans faille, elle n’y a jamais songé.
    Après 10 jours elle m’est apparue en rêve me montrant qu’elle pouvait maintenant danser et courir à son aise.
    La foi libère de la souffrance et des mauvaises décisions elle est le canal à travers lequel Dieu peut agir et libérer celui qui souffre. Sur la croix, Jésus n’a pas demandé de le libérer. Mais Dieu a avancé l’heure de la délivrance, ce qui a surpris les soldats.

  2. Denis T dit :

    Pour autant je ne suis pas juge en la matière si délicate et si douloureuse

  3. Marguerite dit :

    Quelle horreur ! Les médecins sont là pour soulager, soigner, réconforter et non pas pour TUER ! C’est une abomination que l’on voudrait banaliser ….. Dans quel monde sommes-nous ?

  4. Martina dit :

    A qui se fier ?
    Prêtent ils toujours serment ?

  5. Sébastien dit :

    En tant que médecin belge, je peux vous dire que tous les signataires de cette requête impie travaillent dans des Hôpitaux sous l’influence franc-maçonne de l’ULB (Université libre de Bruxelles) (libres penseurs)

  6. léa dit :

    une société qui n’a plus rien à proposer, plus d’idéal qu’une culture de mort, c’est cela qu’il faut dire haut et fort!

    on ne plus rien attendre d’une société qui tue ses forces vives!

  7. Le Guen dit :

    de plus en plus craignos

  8. lebon dit :

    Un meurtre est un meurtre .-

  9. Alexandre dit :

    Le Christ ,lui meme, au jardin de
    gethsemane demandait a son pere s’eloigner de lui cette coupe. Il demandait de lui epargner la souffrance à venir. Avec l’euthansie, en phase terminale, dans les cas tres rares où l’on ne peut eliminer une grande souffrance chez un enfant, la compassion pour autrui nous permet d’eloigner de lui vette coupe.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »