Perepiscopus

Mgr Di Falco croit aux délires des Inflitrés

Article suivant
Européisme à la CEF
Commentaires (13)
  1. mangouste20 dit :

    Dans sa “retraite” de Gap, Mgr. Di Falco ferait mieux de cesser ses commentaires pas toujours très catholiques et se s’occuper d’accompagner et d’informer ses fidèles anxieux des atteintes à leur foi comme le mariage pour tous, le gender, la PMA, etc.

  2. loco dit :

    J’espère que les prêches et les discours dans les mosquées françaises sont autant écoutés par les bien-pensants que les conversations des français dans leurs provinces obscures et reculées.

  3. labelledere dit :

    Mgr Di Falco est l’un de ces évêques de complaisance. Dommage car parfois il a un jugement plutôt objectif, mais là; sur cette pourriture de bouquin, il semble se venger sur la qualité et le succès que remporte souvent les communautés traditionnalistes. Mgr di Falco est un homme des médias, et du monde des bobos, hélas..

  4. alix dit :

    Pour n’avoir pas entendu l’émission de David Poujadas mais simplement la chronique de Mgr Di Falco donnée en lien, je ne peux qu’adhérer sans réserves aux propos de l’ancien porte-parole de l’Eglise de France. Si les citations qu’il relève sont exactes, elles sont indignes de chrétiens, de catholiques. Mgr Di Falco (que je ne suis pas toujours) ne fait que rappeler ici l’Evangile. Et apparemment, c’est nécessaire.
    Cela n’enlève rien à la justesse de la remarque de loco ci-dessus, pour ce que j’en sais.

  5. EPX dit :

    Mgr Di Falco devrait savoir mieux que personne les ravages que peuvent faire des accusations diffamatoires …

  6. Gérard dit :

    Si j’en crois la Chronique de Monseigneur Di Falco, les chrétiens n’ont plus le froit de défendre leur religion.
    Il me semble pourtant qu’ils ont bien été obligés de le faire souvent dans le passé ?
    Aujourd’hui le principe de la joue tendue que je considère valable uniquement à titre personnel, ne s’applique en aucune manière à la collectivité.
    Il est temps que l’Eglise relève le défi de l’Islam et de la christianophobie et … comme bien d’autres Saints … en appelle à la défense de la chrétienté.

  7. karr dit :

    Si les méthodes des “infiltrés” sont des plus déplorables et relèvent plus de la manipulation et de de l’intox que de l’information,,il est vrai qu’avec l’IBP et certains de ses prêtres la manœuvre était facile.
    Quoi qu’il en soit l’évêque de Gap est plutôt mal placé pour donner son avis!

  8. poulain salvat françoise dit :

    quelle honte de faire siens ces propos de voyous,de crapules!!!!!

  9. Denis Merlin dit :

    Les prétendues insultes contre madame Taubira ne sont que le résultat d’une falsification en vue de culpabiliser les manifestants.

  10. Prieur de Grandville dit :

    Mgr Di Falco ? enfin ne soyons pas médisant. Souvenons-nous seulement comment et pourquoi il a été nommé évêque et de beaucoup de choses le concernant.
    Faire parler de lui est son occupation préférée et hélas il n’est pas le seul

  11. Maurice dit :

    @Prieur de Grandville : il va être difficile de ne pas être médisant en parlant de ce Mgr lorsque l’on prend confirmation de ce que veut dire médisant.
    diffamatoire, méchant, malveillant, calomniateur, venimeux, calomnieux, fielleux, haineux  
    N’est-ce pas ce qu’il fait à chaque fois qu’il le peut nous concernant ?! Quel terme est de trop ?
    La charité chrétienne a des limites qui sont (le concernant ) dépassé depuis longtemps !

  12. Delphine dit :

    Quel dommage que Mgr Di Falco ne se soit pas renseigné davantage quand à cette affaire! Il donne à ces loups les brebis et ne soutient pas ses frères! Avec un minimum de connaissance quant à cette odieuse affaire on sait quelle a été la manipulation sur ces enfants et un procédé journaleux absolument abject!! Cet affaire pue le souffre et je pense qu’entre Catholique on se doit de se soutenir face à ces lions rugissants!!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »