Art sacré

Mgr Aubertin doit s'opposer au projet de statue païenne
Download PDF

Près de Tours, l’abbaye de Marmoutier pourrait être dominée par une statue païenne. Les visiteurs peuvent pénétrer la sculpture par son sexe! Michel Audiard (l’artiste, qui n’a rien à voir avec le célèbre Audiard) déclare : 

Tant pis si elle irrite quelques catholiques qui soulignent que l’Abbaye de Marmoutier, lieu «sanctifié» par la présence de St-Martin qui y posa les premières pierres de l’histoire du monachisme occidental pourrait souffrir de la présence de cette très païenne statue…Je suis allé sur le site en compagnie de Mgr Aubertin – l’archevêque de Tours – , il n’est pas tout à fait d’accord mais je ne désespère pas de le faire changer d’avis.

Pour l’instant, c’est une sculpture de quarante mètres de long et dix-sept de haut. Rien de très novateur jusque-là, puisque Niki de Saint Phalle l’avait fait bien avant moi avec Hon/Elle […] Le but est de faire de cette sculpture, un lieu d’échange artistique, de concerts et d’expositions. C’est un projet que j’ai en tête depuis vingt-cinq ans et qui me tient énormément à cœur. La structure est faite de carton ondulé de récupération et de plâtre. Cela offre une isolation thermique, phonique et une résistance mécanique sans égal. J’espère que ce lieu sera l’occasion de donner à des jeunes un espace de partage qui aidera à faire éclore de nouveaux talents.

Il serait utile que Mgr Aubertin s’oppose fermement à ce projet. Voici les coordonnées utiles pour réagir :

  • Cabinet du Maire. 1-3 rue des Minimes. 37926 TOURS CEDEX 9. Téléphone : 02 47 21 69 46. Télécopie : 02 47 21 64 77. Courriel : [email protected]
  • Secrétariat de l’Archevêché. 9, rue des Ursulines BP 41117 37011 Tours Cedex 1 Courriel: [email protected]
  • Le service communication du diocèse. 13, rue des Ursulines BP 41117 37011 Tours Cedex 1 Tél. 02 47 31 14 41 Courriel : [email protected]
Le Cal Barbarin découvre l'architecture sacrée
Download PDF

L’archevêque de Lyon était à Barcelone avec le Pape, dimanche, et il a été ébloui par la basilique construite par Gaudi :

Basilique de la Sagrada Familia

J’ai vécu le trajet dans la nef jusqu’au choeur comme un éblouissement. Je suis allé de découvertes en découvertes; et en même temps, le foisonnement architectural et décoratif n’empêche pas que se dégage une grande impression de sobriété. La pierre rend gloire à Dieu, mais tout ce qui est destiné à l’homme dans l’église est d’une grande simplicité. L’architecte est mort il y a près d’une centaine d’années déjà, mais cette cathédrale est incroyablement moderne. Ce bâtiment extraordinaire est à la fois l’oeuvre d’un génie et d’un saint. […]

J’ai dû attendre d’avoir 46 ans, alors que j’étais missionnaire à Madagascar, pour assister à une consécration d’église, car là-bas c’est une Eglise jeune qui construit. Je crois que je n’en avais jamais vu en Europe – ce que l’on voit plus souvent, c’est la consécration d’un nouvel autel. La naissance d’un nouveau lieu de culte est un événement spirituel enthousiasmant pour une communauté. C’est un grand moment, car c’est un peu comme un baptême.

Le cardinal n’a eu l’occasion de consacrer que la chapelle du nouveau séminaire Saint-Irénée. Dans 2 ans, il consacrera la nouvelle église de Vaulx-en-Velain, dont la première pierre a été posée cette année. Et qui devrait ressembler à ça :

La future église de Vaulx-en-Velin. Evidemment l'architecture n'a pas grand chose à voir avec la Sagrada Familia

Si la visite de la Sagrada Familia pouvait donner quelques idées au cardinal pour améliorer l’horrible architecture prévue…

L'évêque de Besançon réagit à une profanation
Download PDF

A la suite de la profanation du portail d’entrée de l’église Sainte-Madeleine à Besançon, Mgr Lacrampe écrit :

Dans la nuit du 9 au 10 octobre, des individus ont cru bon d’inscrire sur la porte de l’église Sainte Madeleine à Besançon, des propos insultants à l’égard des catholiques. Je condamne fermement ces agissements irresponsables qui ne respectent ni l’édifice public qu’est l’église, ni la communauté à qui elle est affectée. Je réaffirme que rien ne saurait justifier la haine d’autrui et le mépris des personnes et de leur foi. En commun accord avec la ville de Besançon, plainte a été déposée auprès des services de police.

Le diocèse de Reims défend une église face aux initiatives d'une mairie
Download PDF

Depuis l’été, de nouvelles fresques recouvrent les murs de l’église de Villy-la-Ferté dans les Ardennes. Un ensemble de fresques aux tons pastel, réalisées dans un style naïf par Valérie Weber, sur une commande de la mairie de Villy. Le maire déclare :

L’église date des années 60. C’est un édifice moderne puisque la quasi-totalité du village a été détruite lors de l’attaque allemande en mai 40. […] au départ, la municipalité avait envisagé un chemin de croix mais comme il existait déjà sous forme d’encadrements, j’ai proposé de représenter trois scènes de la Bible.

L’Annonciation, le Baptême de Jésus et l’Ascension ont vu le jour en juin et juillet. Le maire est ravi du travail réalisé et espère pouvoir inaugurer officiellement les fresques d’ici fin octobre. Mais la commission diocésaine d’art sacré de l’évêché de Reims (tenu par Mgr Jordan) ne l’entend pas de cette oreille. L’abbé Jean-François Pinard, son responsable, estime :

Nous avons été mis devant le fait accompli alors que la loi de 1905 stipule que si l’église appartient à la Ville elle est affectée au culte catholique ce qui signifie que la paroisse doit être consultée et associée pour toute intervention visant l’intérieur. Et la commission d’art sacré joue un rôle de conseil.

Pour l’abbé Pinard, il aurait été préférable de laisser les murs blancs «afin de réfléchir la couleur des vitraux multicolores». Au vu de la photo, je n’en pense pas moins.

Etrange photo
Download PDF

Du 10 au 18 juillet 2010, 19 personnes ont participé à la 30ème session de musique liturgique organisée par les diocèses de Bayonne (Mgr Aillet) et de Dax (Mgr
Breton)
. Quelques photos de cette session sont en ligne, dont l’une montre un gamin en train de s’escrimer à jouer de la
batterie :

motorhead6.jpg

Cet instrument (nostalgie des seventies ou du Muppet Show…), ferait donc (encore) partie des instruments  utilisés pour la musique liturgique ? A titre d’information, j’invite les lecteurs à
se rendre sur le site de l’Institut pontifical de musique sacrée, sur lequel, en
accueil, trône un orgue.

La photo du jour
Download PDF

Je découvre par le Forum catholique, cette photo de la consécration de l’autel de l’église saint Louis de Fontaines sur Saône
(diocèse de Lyon) par le cardinal Philippe Barbarin. Voici une photo de la consécration de l’autel :

 

b-copie-4

 

Et voici une photo de la messe qui s’y est déroulée ensuite… devant le magnifique maître-autel :

 

l-copie-6

 

Quelle idée de délaisser le maître-autel. Mais en plus, les normes liturgiques ne sont pas respectées.
Voici en effet ce qu’elles disent (pour la forme ordinaire) :

 

Sur l’autel (ou à proximité), il doit y avoir au moins deux chandeliers avec des cierges allumés, ou quatre ou six, ainsi qu’une croix portant l’effigie du Christ crucifié.
Traditionnellement, le nombre de cierges d’autel tient compte de la solennité du jour ou de l’occasion : à la grand-Messe, il y a six chandeliers le dimanche et aux solennités, quatre chandeliers
aux autres fêtes, ainsi qu’aux féries de l’Avent et du Carême, et deux seulement aux féries per annum. À la Messe lue, on n’allume ordinairement que deux cierges, un de chaque côté.”

 

Passons sur le mauvais goût des luminaires et du crucifix… En outre, les prêtres qui concélèbrent devraient
tous porter la chasuble.

 

Addendum – un lecteur apporte ces précisions :

 

Concernant les normes Liturgiques :
– ce ne sont pas 2 cierges mais 7 cierges qu’il eu fallu disposer car l’Evêque du lieu est présent est célèbre lui-même. Notons au passage que ce chiffre en dit long sur la taille de l’autel : il
faut qu’il puisse supporter jusqu’à 7 cierges …
– il faut une croix d’autel sur l’autel ou à proximité, celle présente est tellement proche qu’il y a plusieurs prêtres entre elle et l’autel !
– le cérémonial des Evêques prévoit qu’il faut 3 diacres pour la messe pontificale, mais rien n’interdit qu’il y en ait plus. Là, je n’en vois qu’un !
– le même cérémonial prévoit que l’Evêque porte la dalmatique, qui est toujours bien visible pour Benoit XVI lorsqu’il enlève sa chasuble pour le mandatum. Mgr Barbarin n’en porte visiblement
pas, sinon on la verrait lors de la consécration de l’autel.
Enfin, je suis surpris qu’il n’y ait pas plus de chasuble disponible ni même de dalmatique pour l’unique diacre en ce grand jour !”

Du chant grégorien aux Francofolies
Download PDF

A la demande de l’évêché de La Rochelle, dirigé par Mgr Housset, un temps de chant grégorien sera proposé en
prélude aux francofolies
. Il aura lieu le dimanche 11 juillet dans l’église St Sauveur (la plus proche du port). Il se composera d’une part d’un florilège marial de 17h30 à 18h15, suivi
à 18h30 d’une messe selon la forme ordinaire du rite romain, avec introït, ordinaire, alleluia, chant de communion (adoro Te) et chant final (Salve Regina) en grégorien.

 

L’animation en est confiée au choeur grégorien de Rochefort et à Frédéric Deschamps organiste

Mgr Mouïsse encourage l'instrument-roi de la liturgie
Download PDF


o-copie-3.jpg
Mgr Michel Mouïsse, évêque de Périgueux et de
Sarlat,
a baptisé en la chapelle de Montignac un splendide l’orgue en la
présence du maire de Montpon et de Francis Chapelet, qui a joué plusieurs morceaux après le baptême.

 

L’orgue est “l’instrument-roi” dans la liturgie, bien que celle-ci est déformée depuis de trop nombreuses années. L’orgue tient un rôle important dans le déroulement de nos cérémonies
liturgiques, un double rôle, pourrait-on dire : rôle de soliste dans les moments bien définis (Entrée, Offertoire, Communion, Sortie), chacun d’à peu près égale importance.

Mgr Guyard se rallie à l'architecture contemporaine
Download PDF

Demain, à 10 h 30, les paroissiens de Graville assisteront à l’enterrement de l’église
Notre-Dame-de-Bonsecours
située rue de Verdun. Avant sa résurrection, d’ici quelques mois, dans une architecture résolument contemporaine.
Ce choix de démolir le bâtiment a été fait par le diocèse du Havre, propriétaire des lieux. Mgr Guyard, l’évêque du Havre, explique :

 

“C’est une grande église construite à la fin du XIXe siècle et qui présente des problèmes de sécurité car elle n’est pas entretenue. Nous nous sommes posé la question de sa restauration mais le
coût était prohibitif, d’autant qu’il existe des salles qui ne sont pas utilisées en dessous. Notre vocation n’est pas seulement de pérenniser le bâtiment mais aussi d’animer le quartier. Et, sur
une partie du terrain, nous reconstruisons une église plus petite.”

 

La parcelle actuellement en friche derrière l’église a été vendue. Deux immeubles seront construits, soit au total, quarante logements sociaux selon les souhaits de
l’Eglise


Les commerçants alentours offrent un tout autre son de cloche. Chantal et Carole, propriétaires d’un magasin voisin, s’attristent :

 

“La clientèle du quartier n’apprécie pas du tout. Il n’y aura plus de vitraux, elle est en bordure de route, elle fait masse. Les gens ne sont pas tellement d’accord. Ils
auraient préféré qu’on la restaure. Bien nettoyée, elle aurait été jolie
.”

 

Une autre commerçante ajoute :

 

“Certes, il faut aller de l’avant, mais ces deux blocs de béton, cela fait glacial. Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire mais elle ne me plaît pas.

 

Josiane regrette surtout l’absence de parvis dans le projet des architectes Mariette et Pélissier. L’évêque se justifie :

 

l’Eglise doit être de son temps donc on doit construire en fonction de l’architecture contemporaine.”

 

Une cathédrale pour le diocèse de Créteil
Download PDF


c-copie-1.png
Mgr Michel Santier, évêque de Créteil,
vient
de décider de donner à son diocèse la cathédrale qui correspondra à la nécessaire visibilité de la présence chrétienne dans la cité ainsi qu’à la reconnaissance que les fidèles doivent avoir de
leur propre identité. Ainsi Créteil aura sa cathédrale comme Évry a la sienne. Mais sera-t-elle plus belle et plus liturgique ? Elle n’en prend pas le chemin.

 

c-copie-7La base de la cathédrale actuelle, qui correspond à la
taille d’une modeste église paroissiale, va être utilisée pour soutenir une vaste coupole qui se présentera sous la forme d’une double coque en ogive. La capacité d’accueil va
doubler afin de pouvoir accueillir 1 200 fidèles. Un nouveau clocher détaché du bâtiment, surmonté d’une croix, sera également construit. Un ensemble de salles permettra aussi un déploiement de
l’activité diocésaine à divers titres, culturelle, artistique, théologique, missionnaire.

 

Un site internet est dédié au projet. Ce dernier coûterait 9 millions d’euros et la cathédrale devrait être achevée en septembre 2013. La
première étape consistait à étudier la faisabilité technique d’un tel projet. Une équipe projet a travaillé avec un cabinet d’architectes pour apporter une réponse positive sur ce point. Le
projet architectural est là. Reste à venir le soutien du plus grand nombre pour que le projet voie le jour. Une décision sera prise avant la fin de l’année 2010. Les internautes sont invités à donner leur avis ici.

Consécration d'une nouvelle église à Courbevoie
Download PDF

a-copie-7.jpgC’est une monstruosité architecturale qui sera consacrée par Mgr Gérard Daucourt, évêque de Nanterre le dimanche 20 juin à 10h30 au 39 rue
Berthelot à Courbevoie.

 

Pour voir d’autres photos, ouvrir ce fichier pdf, assorti d’explications sur le mobilier. Il faut évidemment
des explications… Le mobilier doit être expliqué pour justifier l’oeuvre des artistes… et la dépense de ceux qui les ont payés. Alors que l’art sacré devrait simplement élever l’âme des
fidèles.

Mgr Benoît Rivière, abbé de Cluny
Download PDF

Evêque d’Autun, Chalon et Mâcon, Mgr Benoît Rivière, est également, à titre symbolique, abbé de Cluny. Pour le 1100ème anniversaire de la fondation de l’ancienne abbaye, il
déclare :


Le diocèse et la paroisse ont tenu à marquer, le 30 avril, la fête liturgique de Saint Hugues de Semur, qui fut le visionnaire de l’abbaye alors la plus vaste de la chrétienté. Nous avons
obtenu une dérogation pour célébrer dans un lieu aujourd’hui public, le transept de l’ancienne abbatiale
. L’ancien abbé de la Pierre-qui-Vire, Dom Denis Huerre, viendra
donner une conférence. Le deuxième rendez-vous important, à la fois de haute tenue et ouvert à tous, est celui du 13 juin. Le père abbé de Solesmes et moi-même conduirons un
colloque sur l’histoire du monachisme clunisien, qui devrait rassembler de très nombreux pères et mères abbesses. […]
Au delà de cette mémoire historique, Cluny perdure pour moi à travers la vitalité du monachisme bénédictin occidental dans l’Europe entière, dans la fidélité à ce lien de l’Eglise tournée vers le
sacrement du Christ qu’est le pauvre et dans lequel nous devons ancrer notre regard et notre cœur. Ainsi que je l’ai écrit en ouverture des manifestations du jubilé : « Les moines étaient des
êtres de raison et de foi, étudiants et bâtisseurs, priants et conciliateurs, sans jamais opposer en eux-même et dans leurs relations avec les autres la lueur de l’intelligence et la lueur de
l’amour ». La règle de St Benoît reste la synthèse d’une sagesse chrétienne ô combien importante pour notre XXIème siècle.

La photo du jour
Download PDF

v-copie-2

 

Il s’agit de la future église Saint-Thomas à
Vaulx-en-Velin
. Le cardinal Barbarin viendra ouvrir le chantier le 30 avril. Il en va de l’architecture ecclésiastique comme de la liturgie célébrée habituellement dans les
paroisses : c’est un peu du n’importe quoi !

A quoi sert le denier de l'Eglise ?
Download PDF

Dans le diocèse de Meaux (Mgr Albert-Marie de Monléon), il se pourrait que le denier du culte serve à renflouer les artistes en mal d’inspiration. En effet,
on apprend, via le Forum catholique, que ce diocèse a acheté une “oeuvre” de Dominique Binet censée représenter un chemin de croix, qui sera installée dans une future chapelle à Marne-la-Vallée. Je vous laisse
découvrir la chose :
c

Question subsidiaire : à quelle station du Chemin de croix correspond la photo ci-dessus ?

Traduire le site »