L’abbé Pagliarani supérieur général de la FSSPX

Download PDF

L’abbé Davide Pagliarani, 48 ans, vient d’être élu, au terme d’une journée de scrutin, supérieur général de la Fraternité Saint Pie X (FSSPX). Le chapitre va maintenant élire les deux assistants du nouveau supérieur général.
David Pagliarani est né en 1970 à Rimini, en Italie. Il a été ordonné à Écône, par Mgr Bernard Fellay, en 1996. Il fut d’abord employé par la FSSPX à Rimini, puis envoyé en 2000 à Singapour, pour l’apostolat d’Asie de cette Fraternité. En 2006, il devint supérieur du district d’Italie. En 2012, il fut envoyé en Argentine pour remplacer Mgr de Galarreta comme supérieur du séminaire de la Reja (Mgr de Galarreta avait provisoirement remplacé dans l’urgence Mgr Williamson).
Il est à cette heure difficile de savoir quelle influence cette élection aura sur l’avenir de la Fraternité. L’élection des assistants montrera si elle a été le fruit d’une opposition des “résistants” à une sortie des tranchées, ou au contraire si c’est le signe qu’une nouvelle génération accède à la direction de la FSSPX avec un désir de reconquête pastorale.

Mise à jour, 11 juillet (20 h 26) : Mgr Alfonso de Galarreta a été élu premier assistant et l’abbé Christian Bouchacourt, deuxième assistant.

49 comments

  1. Albéric

    C’est tout simple L ils ne voulaient plus de Fellay (exit la Prélature ! ) mais tout en le mettant à la porte et choisissant une ligne dure, le chapitre se ravise en deuxième temps et élit : un accordiste ( l’abbé Bouchacourt ) et un bel opportuniste ( Galarreta ). C’est tout simple.

  2. Deo gratias

    Eh bien, laissons-les s’endurcir dans leur petite chapelle bien sous tout rapport et bien fermée…

    Il y a 650 prêtres FSSPX dans le monde.

    Et : 40000 prêtres orthodoxes, dont les fondations d’églises dans le monde sont en très forte augmentation à travers le monde et depuis 10/20 ans, comme celle en plein cœur de Paris
    en 2017) 400000 prêtres catholiques (dont certainement plus de 600 prêtres ecclessia dei dont le nombre, ainsi que leurs séminaristes, ne cesse d’augmenter d’année en année).

    Et combien de rabbins à travers le monde ?

  3. Deo gratias

    Suite et fin…

    Si un FSSPX vous dit : nous avons plein de vocations. Il faut leur répondre : un peu plus que dans certaines sectes latino-americaines ; beaucoup moins que dans certaines communautés bouddhistes à travers le monde. À la force du poignet, et avec de l’argent, on obtient tout et n’importe quoi. Néo-pelagianisme.

    Si un FSSPX vous dit : Mgr Lefèbvre a sauvé la tradition, il faut lui répondre : Mon Dieu, comme si le Créateur du ciel et de la terre, du temps et de l’espace, de l’univers visible et invisible, avait eu besoin de Mgr Lefebvre pour sauver son Église. Et comme il a été suspens a divinis au milieu des années 70, ce qu’il a dit et fait depuis cette sanction ecclésiale était de l’ordre du péché mortel. Car, comme ils aiment à le dire sur tous les tons, la vérité est incompatible avec l’erreur.

    Il faut prier pour que le Seigneur Jésus aide les FSSPX à ouvrir leurs yeux avant qu’il ne soit trop tard…

    • Hervé Soulié

      Votre commentaire est assez stupéfiant.
      Dieu aime se servir des hommes pour accomplir ses desseins.
      Il a eu besoin de Mgr Marcel Lefebvre à un certain moment, voilà tout.
      Et puis ne préjugez pas de ce que fera la nouvelle équipe dirigeante de la FSSPX. Peut-être serons-nous surpris.
      Quant à votre statistique du nombre comparé de prêtres ici et là, je vous fais confiance pour sa véracité, mais vous savez bien que le nombre ne fait pas forcément la vérité.
      Sinon notre église serait arienne depuis le deuxième siècle, et sans doute protestante depuis le seizième siècle…
      En outre beaucoup des jeunes prêtres ordonnés depuis quelques années sont en fait très proches de la Tradition, ce qui est un signe encourageant.

      • Et Dieu a visiblement eu besoin du pape François : il est allé le chercher en Argentine alors qu’il n’aspirait qu’à la retraite, tandis que Marcel Lefebvre n’a été appelé par personne.

    • yr

      Quelle aigreur dans vos propos un rien méprisants !

      Pourquoi les fraternités ne devraient-elles pas être fières du nombre des vocations dans” leurs petites chapelles” comme vous dites ?
      Quant au “suspens a divinis” de Mgr Lefebvre (en état de péché mortel, si je vous comprends bien) pourquoi ne pas voir que son oeuvre a été un grand secours pour sauver la Messe de toujours (jamais interdite comme l’a dit Benoit XVI dans le Motu Proprio). Que savez vous de ce que souhaite le Créateur ? Ne se sert-ils pas des hommes ?
      Avez vous connu cette époque pour parler ainsi, lorsque les séminaristes étaient déconcertés par ce qu’on exigeait d’eux après Vatican II ? Savez vous que beaucoup sont allés demander l’aide de Mgr L. qui rentrait d’Afrique pour une retraite bien méritée ?
      Ne serait-ce pas plutôt le Seigneur qui s’est servi de Mgr L. pour venir en aide à ces futurs prêtres afin qu’ils ne perdent pas leur vocation. D’ailleurs, les hommes d’église ont bénits cette oeuvre au début. Mgr L. n’a été persécuté ensuite que par des pasteurs progressistes (surtout de France) voulant IMPOSER des directives du Concile, parfois non demandées par les Pères Conciliaires etc…
      Peut-être manquez vous d’informations ? (site Porte Latine pour historique de la FSSPX).

      On jugera l’arbre à ses fruits et c’est le Christ qui le dit !

    • là c’est sûr, il faut vous donner le bon Dieu AVEC confession. En outre, vous êtes “en retard d’une guerre”, pour ce qui est de la place de la Fraternité dans l’Eglise catholique.

      Vous n’avez pas honte de ridiculiser ainsi des prêtres qui, par le sacrement de l’ordre, le sont “pour l’éternité” ?

      Il faut revoir vos notions de “profane” et de “sacré”, cher Deo (non) gratias (pour le pseudo).

  4. Roger

    Voyons cher Deo Gratias

    Ne devriez vous pas manifester un peu de miséricorde à l’égard des prêtres de la FSSPX ?
    Qui êtes vous pour juger?
    Ne devriez vous pas vous montrer disposé à être surpris par l’Esprit Saint ?
    Rejetez vous le magistère du Pape François ?

    • Deo gratias

      Mgr Lefèbvre devait s’humilier devant les autorités ecclésiastiques comme l’a fait le Padre Pio avec la même sanction ecclésiastique. Sauf que l’un est un saint et l’autre ne l’est pas. Comme il n’a pas voulu s’humilier la suite logique fut l’excommunication. Soit il a bénéficié d’une intervention in extremis de la Vierge Marie, soit il est en enfer, et vu qu’il aimait en parler dans ses discours, de l’enfer, et ben ça pas été une surprise pour lui. Point barre !

    • Deo Gratias

      Non, ce n’est pas un bien. C’est un mal permis par Dieu.
      Dieu ne peut vouloir que le bien.
      Or c’est un acte de désobéissance à la hiérarchie légitime de l’Eglise catholique. C’est un mal. C’est ce que nous apprend une bonne et saine théologie catholique.
      Quant à mon mépris supposé, je vous conseille d’aller lire des articles universitaires sur des sites sérieux comme cairn.info et Persée, des articles de sociologues et d’historiens, sur les liens réels et prouvés par des enquêtes entre la FSSPX et les pires mouvements d’extrême-droite pétainiste et fasciste, violents, ou bien avec des mouvements royalistes tout aussi nuisibles. Bien sûr, ils vous diront que cela relève du complot judéo-républicano-maçonnique, mais là je ne réponds pas, cela relève des compétences d’un psychiatre. Lisez aussi le témoignage d’anciens de la FSSPX qui ont quitté cette secte comme Patrick Chalmel (Ecône ou Rome ?) dégoutés par les références politiques incessantes à Ecône (Pinochet, Franco, Salazar & Co…) Edifiant!

      Je vous passe sur les enquêtes menées par des journalistes en caméra caché dans ces milieux. Edifiant!

      Donc, ce n’est pas du mépris, mais la bête immonde, comme en 1943, on la neutralise pour le salut de l’homme et la gloire de Dieu…

      Le cardinal Muller a raison, mille fois raison. Ou ils s’humilient en acceptant le Concile Vatican II et la nouvelle messe, c’est-à-dire qu’ils deviennent doux et humbles de coeur, ou ils meurent dans leur orgueil et brûlent en enfer pour l’éternité, comme l’apprend le catéchisme de l’Eglise catholique. Et s’ils refusent d’acceptent la nouvelle messe et le concile Vatican II dans son intégralité, et bien cela ne changera pas grand chose à la face du monde ni de l’Eglise catholique.

      • Eve

        Deo Gratias,
        Vous oubliez que dans les siècles passés, parfois un seul s’est levé contre une hérésie, avec raison.
        Vous oubliez aussi que le rite ancien de la Messe est toujours le rite de la Messe dit rite extraordinaire.
        Le Cardinal Sarah, ce lundi de Pentecôte 2018, a célébré à Chartres la Messe Pontificale selon le rite extraordinaire. Ecoutez son Homélie, cela changera peut-être votre point de vue étroit.

      • hermeneias

        Ecoutez Deo Gratias

        Je vous dis gentiment que vous devriez en rabattre d’urgence avec votre “bonne et saine théologie catholique” dont vous croyez apparemment être dépositaire et interprète autorisé .

        Quant à la morgue politico-religieuse que vous exprimez curieusement à la manière des médias dominants et de la classe politico-médiatique et …..ecclésiale qui prétendent incarner le “camp du bien” et dire le bien et le mal , cette morgue détestable est typique d’une idéologie sommaire et manichéenne très peu chrétienne .
        De même votre conformisme ecclésial outrancier relève d’une “théologie” de bazar ad hoc instrumentalisée dont il serait intéressant de connaitre les ressorts

    • Deo Gratias

      J’ai confiance dans l’analyse du cardinal Muller sur la FSSPX. C’est sain. Ou ils acceptent la nouvelle messe et le concile Vatican II, ou ils restent entre eux, et cela ne changera ni la face du monde ni celle de l’Eglise catholique. S’ils veulent qu’on les accepte dans l’Eglise comme ils sont, et bien ils doivent accepter l’Eglise comme elle est. Et c’est aussi simple. S’ils ne veulent pas accepter l’Eglise comme elle est, et nos rencontres amicales avec des juifs, des musulmans, des orthodoxes, des protestants, et bien ils restent là où ils sont, et comme ils sont !

      Je suis un grand admirateur de notre pape émérite Benoît XVI. Un saint homme, doux et humble de coeur…

      • NICO

        Votre utilisation du verbe “s’humilier” pour parler du Concile Vatican II montre bien que vous voyez le Concile Vatican II que comme un instrument idéologique. Le Concile Vatican II n’a défini aucun nouveau dogme. Par conséquent, on rejetant le Concile, on ne peut pas être hérétique (et donc non catholique). On est en revanche téméraire.

        De plus, le Concile Vatican II rentre en contradiction avec certains textes du magistère antérieur comme pour le cas de la liberté religieuse. Or je ne suis pas capable intellectuellement d’adhérer en même temps à 2 textes contradictoires.

        On a actuellement le même problème avec l’encyclique du Pape François sur le mariage car il existe une contradiction avec le magistère antérieur (Pape Jean Paul II).

        Enfin si le Pape Benoit XVI était “un saint homme, doux et humble de cœur…” il n’aurait pas démissionné de sa charge de successeur de Pierre. Un pape n’est pas un PDG avec un mandat ! La situation de l’Eglise s’est largement détériorée avec l’élection du Pape François.

      • Justine

        Haineux et prétentieux, “Deo Gratias” ne vous va pas du tout, vous devriez changer de nom ! Vous êtes un infiltré, pas un catholique !
        Nous sommes retournés à l’Eglise quand nous avons vu les prêtres catholiques de la FSSPX célébrer le Saint Sacrifice de la Messe dans la rue et par tous les temps à Amiens, parceque les conciliaires leurs avaient condamné les portes de l’église ! Les gens priaient à genoux au milieu de la rue. Nous avons eté tellement scandalisés ! Depuis c’est a la FSSPX que nous donnons le denier du culte. Nous avons trouvé une de leurs chapelle à trois quart d’heure de route et nous avons un trés bon prêtre dévoué et qui fait de trés beaux sermons et il y a beaucoup d’enfants. Deo Gratias pour Mgr Marcel Lefebvre un homme de foi trés courageux qui est sûrement un Saint près du Bon Dieu … tandis que l’enfer doit certainement être trés encombré par les conciliaires.

      • DUFIT THIERRY

        M Deo Gratias quand on lit vos commentaires, votre fureur contre la Fraternité St Pie X et votre amour pour toutes les fausses religions qui sont des chemins menant en Enfer on se demande si vous avez la Foi Catholique.

      • Eve

        Deo Gratias,
        Dans votre phrase, que je recopie ci-dessous, vous dévoilez le fond de votre cœur, à savoir :
        “S’ils veulent qu’on les accepte dans l’Eglise comme ils sont, et bien ils doivent accepter l’Eglise comme elle est. Et c’est aussi simple. S’ils ne veulent pas accepter l’Eglise comme elle est, et nos rencontres amicales avec des juifs, des musulmans, des orthodoxes, des protestants, et bien ils restent là où ils sont, et comme ils sont ! “.
        Vous avez oublié de citer les bouddhistes ! Ne faites-vous donc pas de rencontres amicales avec eux ?
        Vous oubliez aussi de dire que vos “rencontres amicales” avec “des juifs, des musulmans, … des protestants ” ne sont que “café bon thé” autour desquels vous admettez les erreurs des autres “religions” comme si c’était tout pareil.
        Pourquoi donc les martyrs ont préféré le martyre à l’apostasie ?
        Peu vous importe les insultes proférées dans le talmud et le coran contre Jésus-Christ lui-même et contre la Vierge Marie, l’Eucharistie, et bien sûr le Pape, par les protestants.
        En ce qui concerne les orthodoxes, le problème est bien différent, certains prient pour l’unité de l’Eglise
        en écrivant des icônes, d’autres en écrivant des livres comme le père Placide Deseille.
        Et pour les bouddhistes, avec leurs activités sportives et culturelles, ils pervertissent directement l’âme des catholiques qui s’y adonnent.
        Ils vont même jusqu’à faire l’apprentissage bouddhiste et même des choses qui relèvent de l’offense
        à Marie, dans un Sanctuaire Marial, en France. Et cela avec l’accord des autorités du lieu, qui prônent aussi d’aimables rencontres telles les vôtres.

        Pourquoi donc les martyrs ont préféré le martyre à l’apostasie ?

      • fg

        Deo Gratias, votre masque tombe.
        Votre fanatisme vous rapproche des puritains du Mayflower et on a bien compris que les gardiens de la tradition étaient pour vous les sorcières de Salem.
        Mais le cardinal Müller, homme prudent, connaît le fossé qui sépare une parole et ce qu’elle exprime vraiment, dans un milieu où toutes les opinions sont scrutées par les flics de la mouvance progressiste.
        Ca va vous faire mal, mais les liens et la communion de pensée n’ont jamais été aussi manifestes entre les communautés Ecclesia Dei et la FSSPX: les chiens aboient, la caravane progresse.

        • Deo gratias

          Bonjour à vous… Je suis un catholique traditionnel. Pas charismatique, même si je comprends l’intérêt pour l’évangélisation de cette forme de prière et d’expression spirituelle. J’ai eu ma période de deux ans dans l’univers traditionaliste, j’ai discuté, écouté, observé, lu, réfléchi, pesé le vrai et le faux, et j’en ai déduit, c’est mon ressenti, que ce n’était pas avenir de notre Église. Que le Dieu de la paix vous donne à vous et à vos amis de retrouver le chemin d’une vie ecclésiale vraie et incarnée, qu’il vous bénisse des bénédictions de l’Esprit dans le Christ.

        • Deo gratias

          une petite précision quand je dis que je suis un catholique traditionnel, c’est-à-dire proche de la communauté Saint Martin ou de l’Opus dei ou des frères et sœurs de Saint Jean, etc… Bien à vous dans le Seigneur…

  5. Qon quijote

    @Deo Gratias, pourquoi voulez-vous accepter la nouvelle messe, quand on voit les singeries qui s’y passent, on n’en a pas envie, grand bien vous fasse. Quant à vos commentaires ils sont plutôt pisse-vinaigre et qu’en savez-vous si Mgr Lefebvre n’est pas un saint; “Si tu veux pas être jugé, ne juge pas les autres”. Quelle charité dans vos propos, et avant de parler des choses il faut les connaître, il semble qu’en l’espèce ce ne soit pas votre cas . Avant de voir la paille qu’il y a dans l’oeil du voisin on serait mieux inspiré de voir la poutre qu’on a dans son oeil, et cela, cela vient du Christ

  6. Tom

    Deo gratias vous etes meprisant
    la fraternite saint pie x sauvera l Eglise
    En france les seminaires sont vides, plus que 3% de pratiquant le dimanche ( la plus part sont des personnes de plus de 75 ans ) beaucoup de pretres ont plus de 70 ans
    Comment sera l Eglise de France dans 20 ans ? ? On sera bien content d avoir les pretres de la fraternite saint pie x
    La fraternite enseigne ce que l Eglise dit depuis des siecles
    La fraternite reste fidele a l Eglise de toujours et pas a cette eglise conciliaire et cette nouvelle messe completement desacralisee dans 90 % des paroisses aujourd’hui
    En 1980 un sondage disait que 20 % des pretres ne croyait plus a la presence réelle dans l eucharistie
    Combien en 2018? ?
    Dans la fraternite saint pie x pas besoin de faire ce sondage
    ET ne parlons pas des pretres qui vous disent que l enfer n existe pas
    Convertissez les pretres conciliaire avant de critiquer le fraternite saint piex

  7. Lolo

    Deo gratias vous etes meprisant
    la fraternite saint pie x sauvera l Eglise
    En france les seminaires sont vides, plus que 3% de pratiquant le dimanche ( la plus part sont des personnes de plus de 75 ans ) beaucoup de pretres ont plus de 70 ans
    Comment sera l Eglise de France dans 20 ans ? ? On sera bien content d avoir les pretres de la fraternite saint pie x
    La fraternite enseigne ce que l Eglise dit depuis des siecles
    La fraternite reste fidele a l Eglise de toujours et pas a cette eglise conciliaire et cette nouvelle messe completement desacralisee dans 90 % des paroisses aujourd’hui
    En 1980 un sondage disait que 20 % des pretres ne croyait plus a la presence réelle dans l eucharistie
    Combien en 2018? ?
    Dans la fraternite saint pie x pas besoin de faire ce sondage
    ET ne parlons pas des pretres qui vous disent que l enfer n existe pas
    Convertissez les pretres conciliaire avant de critiquer le fraternite saint piex

  8. Antonio

    REPONSE A DEO GRATIAS
    Vos propos sont honteux , avant de critiquer la fraternité saint pie x voyons un peu le résultat de l Eglise de France 50 ans après Vatican II :
    3%de catholique vont encore a la messe le dimanche ( dans beaucoup de paroisses les personnes ont plus de 75 ans)
    Les séminaires sont vides , de moins en moins d ordination , près de 700 prêtres meurent chaque année en France contre 80 ordinations en moyenne ……..

    Comment sera L Eglise de France dans 20 ans??????? Vous serez bien content d avoir des prêtres de la fraternité Saint pie x !!!!!!

    Il y a de plus en plus de vocations dans la Fraternité , dans les chapelles ou elle est présente beaucoup de familles , de jeunes . Dans 20 ans les églises de la fraternité seront encore pleine

    En 1980 un sondage publiait que 20 % des prêtres ne croyaient pas a la présence réelle ………
    Combien ajourd hui?????
    Pas besoin de faire ce sondage dans la fraternité !!!
    La fraternité n est peut être pas parfaite je suis d accord avec vous mais on juge un arbre a ces fruits
    Quelles fruits de Vatican II ?????? AUCUN !!!!!
    Monseigneur Lefevre disait :

    Plus de 25 ans après la mort de Lefevre la Fraternité augmente ,elle est loin de disparaitre

    • OM

      Antonio, difficile de vous accorder le moindre crédit après que vous ayez écrit que le Concile Vatican II n’a aucun fruit. Vous ne devez connaître la vie des paroisses, des diocèses et des communautés nouvelles qu’à travers le prisme de ce qu’on vous en dit : dommage.

      Quant à croire que le ‘salut de l’Eglise’ viendra de Mgr Lefevre et de sa Fraternité, c’est placer beaucoup d’espoir en un seul homme, et peu d’espérance en l’Eglise.

  9. On a fait suffisamment de concessions à ces gens. Qu’on les laisse dans leur chapelle, qu’on continue à accueillir discrètement leurs prêtres dans les fraternités St Pierre et autres . Il doit y avoir à peu prés autant de départs de la FSSPX que d’ordinations annuelles : avec les chiffres d’ordinations annoncés depuis 40 ans, ils devraient être plus de 1000.

  10. Bainville

    La situation de l’Eglise est celle des derniers temps, beaucoup d’évêques ne défendent pas vraiment les vérités essentielles, qui ont été crues, enseignées en tous temps, en tous lieux, et par tous.
    Les déclarations ou gestes de certains cardinaux actuels, du Pape, concernant les mœurs, les lois morales divines, et leurs buts différents de la recherche du salut des âmes par la diffusion de la doctrine confirmée par tous les conciles dogmatiques et les pères et docteurs de l’Eglise , prouvent de façon aveuglante que la Foi est en danger et que beaucoup d’âmes sont amenées sur des voies dangereuses.
    La FSSPX, avec héroïsme, encourant la malédiction des puissants et du monde, a refusé de s’incliner devant les valeurs du monde mises en honneur à Vatican II, concile non dogmatique.
    Alors que les lycées et collèges diocésains ont abandonné les critères précis de l’école catholique, selon l’enseignement confirmé par le Pape Pie XI dans Divini illius Magistri, les professeurs étant en majorité indifférents ou hostiles à la religion catholique, les élèves admis pouvant être athées ou d’autres confessions, la FSSPX a fondé des écoles primaires, puis secondaires, qui répondent aux critères d’une école vraiment catholique, et cela avec des ressources dérisoires et l’indifférence, au mieux, des structures officielles.
    La foi est vive, l’enseignement profond et chaleureux, les familles encouragées, l’apostolat développé dans les nombreux prieurés, il faut être en dehors du réel et peu honnête pour affubler la FSSPX de sentimentalisme désuet.
    Les évêques catholique de la FSSPX ont reçu l’ordre mais aucune juridiction, la mauvaise foi des scribes rivés à la lettre leur permet de brandir le mot Schisme ou Enfer à chaque virgule, bien des autorités romaines ont admis le contraire à bien des occasions(Jubilé de 2001 ou 2002, entre autres)
    Ultima ratio: le luthéranisme, qui a détruit la présence de l’Eglise du Christ dans une partie de l’Europe, en niant plusieurs dogmes fondamentaux, en accumulant les ruines et les crimes, est accueilli à bras ouverts, Le Père Congar un des inspirateurs de Vatican II déclarant que Luther devrait être mis au rang des plus grandes figures de l’Eglise, le Pape François installant la statue de l’hérésiarque au Vatican et proclamant que Luther avait eu raison sur la question essentielle de la justification, méprisant ainsi les canons admirables et infaillibles du Concile de Trente.
    Nous pourrions évoquer d’autres point de rupture, donnant à la FSSPX le privilège de l’héroïcité dans la défense de la Foi, et aussi du Saint sacrifice de la Messe, propitiatoire pour les vivants et les morts, dogme si admirable et qui faisait HORREUR à ce Luther réhabilité par certains esprits à la remorque des valeurs du Monde, qui ne sont pas celles du Christ et de ses serviteurs restés fidèles.

    • Deo gratias

      Je ne veux pas relancer la polémique. Mais j’évoquerai sans esprit mauvais ces faits : Padre Pio, qui avait le don précieux de lire dans les cœurs, comme tant d’autres saints avant lui, Padre Pio avait aussi le don de lire l’avenir par une permission spéciale de Dieu, Padre Pio s’est trompé ou a été trompé en écrivant une lettre admirable de respect et d’amour filial au bienheureux Paul VI, lettre que vous trouverez et lirez sur internet. Sœur Lucie s’est aussi trompée ou à été trompée en accordant toute sa confiance à Saint Jean Paul II. Et la Petite Église au début du XIX était sûre et certaine d’incarner le petit reste de fidèles catholiques. Et la Vielle Église à la fin du XIX siècle était sûre et certaine d’incarner le petit reste des fidèles catholiques. Histoire à la fois banale et tragique de notre Église catholique tout au long des siècles. Que Dieu vous montre son amour et sa vérité, qu’il vous bénisse, vous et vos proches…

  11. Deo Gratias

    Chers amis,

    J’ai été excessif dans certains de mes commentaires, et j’ai certainement blessé certaines personnes. J’en demande pardon. Je voulais juste dire une réalité simple : si la FSSPX désire – et personne ne décidera à sa place – un accord avec le Saint-Siège sous la forme d’une prélature, il faudra qu’elle accepte l’Eglise dans sa diversité (paroisses et monastères ordinaires, communautés charismatiques (L’Emmanuel, Le chemin neuf…), communautés traditionnelles (Communauté Saint-Martin, Frères et sœurs de Saint-Jean, etc…), communautés Ecclésia Dei (FSSP, ICRSP, etc…) C’est aussi simple; et sans esprit de polémique.

    Vous savez peut-être comment Saint Louis-Marie Grignon de Montfort a écrit ces nombreux cantiques. Il prenait des musiques à la mode dans les cabarets de son époque, musiques sur lesquelles il mettait des paroles chrétiennes. Je vous laisse découvrir ce beau chant de la communauté (charismatique) de L’Emmanuel, une adaptation de l’hymne Vexilla régis.

    https://www.youtube.com/watch?v=Rt-JAFaZnTs&index=6&list=PL_SIswKQ8WuHx-zRQ41jNEK1whx1mqFA_

    Que le Seigneur soit avec vous, qu’Il vous bénisse et vous garde dans son amour et sa vérité

    • Allez, “Deo gratias”, on va vous faire un “ite missa est”.

      Vous faites mine de vous excuser, mais voilà, vous récidivez très vite.

      Je note par exemple, à propos d’un article plus récent sur l’avenir de la FSSPX, cette réflexion suivante de votre part :
      (19 juillet 2018) :

      “Et je voudrais que l’on se rappelle ce fait simple : il y a 400000 prêtres catholiques dans le monde. Il y a 650 prêtres FSSPX dans le monde, peut-être autant de prêtres Ecclesia dei, et, pour vous faire plaisir, je vous en rajoute mille à la louche, soit 2300 prêtres qui célèbrent la messe selon la forme extraordinaire du rite romain. Dites-moi, cela doit faire du 0, quelque chose de prêtres célébrant la messe selon la forme extraordinaire du rite romain. l’Eglise catholique est dynamique dans le monde. Elle se renouvelle en France : communauté Saint Martin, frères et sœurs de Saint Jean, prêtres de l’Emmanuel, etc… Des diversités légitimes dans l’expression de la prière personnelle, mais un commun respect de l’enseignement du catéchisme de l’Eglise catholique”.

      Trop sympa, Deo gratias. !

      On appréciera la valeur du procédé qui consiste à dénigrer les “tradis” sous prétexte qu’ils ne sont pas nombreux et qu’ils ne respectent pas l’enseignement du catéchisme de l’Eglise, comme si par exemple, le catéchisme de saint Pierre Canisius et celui de saint Pie X n’existaient pas ?

      Vous ne seriez pas “pauvre pécheur que je suis par hasard”, excellent expert en la matière ?

      • Deo gratias

        Vous avez un pauvre pecheur qui retombe souvent dans les mêmes fautes. Mais j’ai un bon confesseur. D’ailleurs, j’ai trouvé une solution : comme la FSSPX représente 0,2% des prêtres au niveau mondial, comme le pape et les évêques, je leur consacrerai 0,2% de mon temps…

        • Deo gratias

          En effet, j’ai eu des scrupules à dire toute ma pensée au sujet de la fsppx. Aujourd’hui, compte tenu des informations que j’ai à ce sujet, je n’en ai plus.

          Il faut les balayer d’un revers de mépris, comme on chasse une mouche et les arrêter net : ” Vous ne représentez que 0,5% des prêtres catholiques au niveau mondial, je vous consacrerai 0,2% de mon temps.

          Et, en prévision de leur posture de martyr – ce qui est le comble de la perversion, ds types violents et intransigeants qui vous accusent d’être leur persécuteur, un cas d’école psychiatrique,

          il faut ajouter : ” Et pour vos petits problèmes de persécution, j’ai des adresses de psychiatre.”

          Et c’est tout. Dieu les à neutralisé, les neutralise, les neutralisera…”

          Et c’est une grande victoire pour la gloire de Dieu et le salut du monde : ” Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !”

          • Deo gratias

            Et je redis ce que j’ai dit ailleurs : je suis un catholique pratiquant classique/traditionnel.

            Et comme j’ai consacré 0,2% de mon temps à ce sujet qui n’en vaut pas plus, je ne vérifierai pas que RC est validé ces messages et je ne lirai pas les réponses, de toute façon je pars un mois en vacances sans internet, une sorte de jeûne numérique.

          • Justine

            C’est sans doute votre “bon confesseur” qui vous l’a recommandé à 100/%, jeunez, passez vos vacances chez votre psychiatre, youpi, cela vous fera du bien … et Paris sera libéré !

          • Deo gratias

            @ Justine p’tite goutte : Vous avez raison, peut être : 0,3%… Et dans 400 000 ans, ils auront autant de prêtres catholiques qu’il y en a aujourd’hui dans le monde, soit 400 000. Allez, je vous l’accorde dans ma grande bonté : 0,4 % …

  12. dussert

    Que de bons et sacrés services aident a votre sacerdoce en saintete et rayonnement qu’ils fassent aussi au-delà des divergences non insurmontables une action catholique d’unite ds un respect oui du dogme et de la foi catholique romaine mais aussi a vocationuniversalite a realiser pr un monde meilleur et une planete preservée en creation ex Deo

  13. Pingback: Mgr Fellay croit à la publication officielle de l’accord avec le Pape François en 2017 | Histoire et Mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *