« Mariage » gay au Portugal

Download PDF

Le Parlement portugais a approuvé, jeudi dernier en lecture définitive, le « mariage » homosexuel (sans possibilité d’adopter). Les socialistes, verts et communistes ont voté pour, tandis que la droit libérale (favorable pourtant à une union civile dans l’ensemble) et le CDS-PP, plus attaché aux valeurs traditionnelles, contre, tandis que six sociaux-démocrates se sont abstenus.

La loi n’entrera cependant pas en vigueur sans la signature du président (de droite) Anibal Cavaco Silva, qui a jusqu’à jeudi pour saisir la cour compétente pour vérifier la constitutionnalité de cette loi, et 20 jours pour promulguer la loi ou y opposer son veto.

Le porte-parole de la Conférence épiscopale portugaise avait apporté la veille le soutien officiel de l’Eglise catholique à une manifestation pour la famille organisée le 20 février à Lisbonne par la Plateforme citoyenneté et mariage, soulignant que sans être organisée ou promue par l’Eglise, l’initiative bénéficie de son « appui » parce qu’elle « promeut les valeurs du véritable mariage et d’une famille structurée par dans l’amour d’un homme et d’une femme ».

Cela peut paraître timide mais dans cette affaire l’Eglise a joué un profil plutôt bas à propos d’un projet qui ne semble pas être à la une de la presse.

Jeudi un père jésuite, le P. Carlos Carneiro, responsable de la formation de son ordre au Portugal et de la pastorale jésuite de la jeunesse, affirmait encore que la question du mariage homosexuel avait été trop politisée, que l’Eglise ne rejette pas le groupe des homosexuels ni leurs intérêts, ajoutant qu’il n’est pas contre l’union civile ni contre une loi qui « assure les droits civils » des homosexuels.

Inutile de dire que cela n’est pas ce qu’enseigne l’Eglise…

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *