« SOS je veux me tuer »

Download PDF

Non, ce n’est pas une énième ligne d’assistance aux personnes désespérées sur le point de passer à l’acte. Pour les vieux, les faibles, les malades britanniques, la voix compatissante au bout du fil ne sera pas là pour rappeler que la vie vaut d’être vécue, mais pour expliquer quels sont leurs droits en matière de fin de vie, pour les aider à entreprendre leurs toutes dernières démarches.
Le groupe « Compassion in Dying » (compassion à l’heure de  la mort) est directement lié à l’association pro-euthanasie « Dignity in Dying » (pour la mort digne) se prépare à lancer sa « hotline » d’ici à la fin du mois pour « donner aux patients, aux proches et aux soignants toutes les informations sur les droits et les soins en fin de vie ».
Comme ces informations sont déjà aisément accessibles à tous l’objectif de ce numéro de téléphone financé par un groupe pro-euthanasie ne semble pas devoir être innocent, même si les organisateurs assurent qu’ils ne donneront pas de recettes pour se tuer ou pour se faire euthanasier par le biais de ces communications.
Alors que la pression démographique des personnes malades et dépendantes s’accroît, il n’est sûrement pas anodin que de telles initiatives voient le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *