25 mars, journée pour la vie : au Pérou, le cardinal Cipriani appelle à participer à une marche pour la vie

Download PDF

« Mon salut et ma bénédiction à toutes les mères qui attendent une nouvelle petite vie, pour que Notre Seigneur les garde, les aide et leur donne la force », a lancé le cardinal Juan Luis Cipriani lors d’une émission audiovisuelle, en invitant ses compatriotes péruviens à célébrer « Le jour de l’enfant à naître » ce jeudi 25 mars, et à participer à la Marche pour l’enfant à naître à Lima, samedi prochain, rapporte aica.org.

La date de cette journée – fruit d’une initiative argentine qui s’est étendue à presque tous les pays latino-américains – a été fixée au Pérou par la loi civile, avec l’objectif de faire prendre conscience à tous de la nécessité de protéger la vie dès les premiers instants.

La cardinal a publiquement regretté les manœuvres en cours au Pérou pour faire légaliser la pilule du lendemain, dont j’ai parlé ici dans divers messages, et plus largement les pressions pour légaliser l’avortement.

« Je n’aurais jamais pensé voir les mêmes personnes qui doivent prendre soin des enfants, la mère qui avec tant de tendresse s’occupe du tout-petit, être impliquées dans cette tragédie. Ils disent: “C’est pour éviter des avortements.” Quelle tromperie ! Dans aucun pays du monde où l’avortement a été légalisé, le nombre d’avortements n’a diminué. Il y a beaucoup d’intérêts économiques autour de cette question, simplement pour faire de l’argent avec ces médicaments. »

C’est pourquoi il a demandé à notre Mère, la Vierge Marie – note aica.org – que ce soit elle qui protège ces enfants dans le ventre de leurs mères. « O ma Mère, prenez soin de ces enfants, réveillez-nous de ce relativisme, de ce renversement de la vérité. »

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *