Amas de tissus ? Ou petit d’homme ?

Download PDF

La toute petite chose que vous voyez ci-contre est… ne pourrait être autre chose… qu’un être humain. Personne ne pourrait s’y tromper. Cet embryon ne ressemble pas à un cochon, ni à un singe, et encore moins à un « amas de tissus ». Il a 6 semaines de gestation. Un petit être humain qui ne cherchait qu’à grandir. On voit parfaitement sa forme, sa grosse tête de bébé en devenir, ses doigts qui se forment déjà, ses yeux, on devine le cœur qui bat. Dans sa petite bulle de spationaute, il était protégé du monde extérieur, pour grandir.

Hélas, ce tout petit d’homme ne vivra pas : grossesse ectopique, il y a eu rupture de trompe et la médecine n’est pas (encore ? cela semble difficile à envisager) capable de réimplanter l’embryon si celui-ci reste intact après l’accident. Mais le médecin qui l’a trouvé en opérant la maman a été tellement ému qu’il l’a photographié et qu’il a posté cette photo sur Internet.
Car comment dire que l’avortement ne tue pas devant cette réalité bien visible, devant cet être qui est « des nôtres », qui est de notre espèce, qui pose la question de notre responsabilité à l’égard de notre semblable, fût-il tout petit ?
Merci au site irlandais TruthTv pour avoir diffusé ce beau document, sous le titre : « Qui pourrait nier l’humanité de ce bébé ? »

2 comments

  1. Anonymous

    mais il faut bien avorter quand l'embryon grandit dans la trompe, la mere risque de mourir d'une hemoragie car sa trompe va exposer!!!

    abrutit de religieux avec vos principe à la con!!!! vous voyez pas plus loin que le bout de votre nez! ignorant!

  2. metalli

    mais il faut bien avorter quand l'embryon grandit dans la trompe, la mere risque de mourir d'une hemoragie car sa trompe va exposer!!!

    abrutit de religieux avec vos principe à la con!!!! vous voyez pas plus loin que le bout de votre nez! ignorant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *