“Amère Pilule”

Download PDF

Voilà encore une confirmation du jugement du Dr Ellen Grant sur la nocivité des contraceptifs oraux (voir son livre, Amère pilule): une étude menée sur 107 élèves officiers femmes à West Point, citée ici, indique que la pilule contraceptive provoque une perte de densité osseuse (tout comme les règles irrégulières).

L’étude confirme des expériences précédentes montrant que l’œstrogène contribue au développement et au maintien de la densité osseuse ; la prise de contraceptifs hormonaux entraîne une baisse de la production d’œstrogènes avec les effets pervers prévisibles.

Des recommandations officielles faisant état de ce risque ont déjà conduit un groupe de femmes utilisatrices de la pilule du lendemain Depo-Provera à engager un procès contre Pfizer, se plaignant d’avoir été elles-mêmes victimes d’importantes pertes de densité osseuse.

A quand une mise en garde du genre : “La pilule provoque l’ostéoporose” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *