Argentine : les couches Huggies arrêtent un spot télévisé

Download PDF

Elle se’appelle Florencia Peña, elle est actrice, présentatrice de télévision, humoriste et argentine, elle arrondit ses fins de mois en faisant des publicités… mais elle pourrait bien devoir renoncer à son contrat avec les coucbes Huggies. La jeune femme s’est en effet répandue dans la presse pour se dire favorable à l’avortement, publiant une tribune en ce sens dans le quotidien Tiempo Argentino. Elle y réclamait une loi de légalisation. Et fustigeait au passage l’Eglise catholique pour son opposition au mariage homosexuel.

Aussitôt des clients de Huggies – qui ont des raisons très concrètes de se sentir heurtés par une telle prise de position – ont écrit à la marque pour annoncer qu’ils choisiraient d’autres couches à l’avenir.

Sans attendre la société Kimberley-Clark, détentrice de la marque, a publié un communiqué de mise au point :

« Au vu de ces déclarations de Mme Florencia Peña à propos de l’avortement, Kimberley-Clark Argentina les a faites de manière personnelle et non pas en tant que représentante de la société ou de l’une quelconque de ses marques. »


Selon le journal El Cronista, des dizaines de clients ont reçu des réponses de la marque indiquant que le contrat de Mme Peña est en voie d’être révoqué en raison de l’image négative qu’elle pourrait associer aux produits dont elle assure la publicité. Le journal cite des réponses téléphoniques reçues par les clients, encore plus claires (et, on l’espère, sincères) : « Si les commentaires de Florencia Peña sont purement personnels, ils ne coïncident en rien avec notre idéologie d’entreprise. »


Une journaliste s’étant personnellement adressée au service clientèle de Huggies Argentine, elle a posé la question : « Avez-vous une position arrêtée sur l’avortement ? » – « Evidemment, nous sommes contre », lui répondit une voix féminine.

Faudrait quand même pas qu’on lui tue sa clientèle !

Photo : Los Andes.

© leblogdejeannesmits.

1 comment

  1. Cette actrice pro avortement a du saisir le mordant de la situation,faire de la pub pour des client qu'elle ne souhaite pas!Ceci étant posé,pourquoi dans le domaine de la loi naturelle,les artistes prennent-il pour modèle l'occident décadent?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *