Australie : le cardinal Pell dénonce l’hérésie contraceptive

Download PDF

Dans un livre qui vient de paraître, God and Caesar (“Dieu et César”) le cardinal-archevêque de Sydney a dénoncé une « hérésie très répandue » qui conduit des catholiques à justifier la contraception et même l’avortement au nom de la « primauté de la conscience ».

C’est une conscience « à la Donald Duck », assure le cardinal, puisque le célèbre canard de Walt Disney, sûr de lui et persuadé de tout savoir, possède « une inébranlable certitude pharisaïque d’être dans le vrai ».

« Trop de Donald Duck produisent une société où il faut se “sentir bien”, où l’on travaille à faire disparaître la culpabilité personnelle, tout ce qui pourrait mettre les gens mal à l’aise, et où la satisfaction complaisante avec soi-même devient vertu. La confession des péchés y est remplacée par la thérapie, et les reproches que l’on pourrait s’adresser par la découverte de soi. »

L’un des articles compilés dans l’ouvrage juge durement le « silence » de nombre d’évêques sur ces questions : « La croissance de l’Eglise ne pourra exister que comme conséquence d’une vie fidèle et d’une présentation effective de la plénitude de l’enseignement de l’Eglise sur la vie. Aucune croissance ne sera le fruit d’une dilution ou d’une déformation de l’enseignement sur la vie, ni d’un silence qui cherche à ne pas blesser. »

Source : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *