Brésil : une jolie histoire…

Download PDF

Plus de 48 heures après sa naissance à 400 km de Sao Paulo, une petite fille anencéphale, Marcela de Jesus Galante Ferreira, vivait encore et surprend les médecins en réagissant à certains stimuli.

Le bébé frappé d’une anomalie génétique a pu naître grâce à sa maman Cacilda, qui a refusé de recourir à l’avortement que la justice brésilienne peut accorder en ce genre de cas. Au courant du problème depuis le 4e mois de grossesse, elle a voulu lui donner la vie :

“Elle tète bien et elle va bien en dehors de ce petit problème (probleminha). Je n’ai jamais pensé à faire un avortement et je vais rester avec elle aussi longtemps que Dieu le permettra”. Le médecin de la jeune femme, la pédiatre Marcia Beani, a affirmé que son objectif était que le bébé puisse vivre “dignement” : “Malheureusement, nous savons qu’elle ne pourra survivre longtemps. Mais nous ferons en sorte qu’elle vive avec dignité et confortablement jusqu’à sa mort.” Marcela de Jesus possède une petite partie du cerveau dans la région frontale du crâne et parvient à effectuer les mouvements primitifs comme la respiration.

Source : ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *