Bricolage de fête des mères…

Download PDF

L’école primaire de Jonstown à Carmarthen, au Pays de Galles, a décidé de ne pas faire faire le traditionnel bricolage de la fête des mères (18 mars) parce que 5 % des enfants ne vivent pas avec leur mère biologique et ne sont pas régulièrement en contact avec elle.

Helen Starkey, la directrice, a déclaré avoir pris cette mesure pour faire preuve de « sensibilité » envers ces enfants différents.

2 comments

  1. Personne ne réalisera donc l’absurdité de ces propositions ?Et comment faisait-on avant avec les enfants orphelins de mère ?On pourrait procéder par analogie, au sujet de toutes les différences entres individus. Et dans ce cas il faudrait peut-être interdire aux êtres humains de voir, par esprit de solidarité avec les aveugles et “mal-voyants” – comme l’on dit.Dans le cas que vous évoquez le simple bon sens aurait voulu que l’on occupe ces enfants à une autre tâche, tout aussi valorisante pour eux, plutôt que de priver les autres de la joie d’offrir un cadeau à leur mère.Le monde moderne dans lequel nous vivons nous donne de moins en moins de raison de nous réjouir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *