Campagne pro-vie à Atlanta : « Le plan raciste de Margaret Sanger est en train de réussir ! »

Download PDF

Pourquoi y a-t-il beaucoup plus d’avortements chez les femmes afro-américaines aux Etats-Unis que sur celles d’autres origines ethniques ? Pour la Radiance Foundation, c’est en raison des orientations explicitement racistes de Margaret Sanger, fondatrice du Planning familial. L’association pro-vie finance actuellement une campagne de publicité sur la voie publique dans l’Etat de Géorgie, aux Etats-Unis, sous les slogans : « Les enfants noirs sont une espèce en danger » ou encore « Les femmes noires avortent leurs enfants trois fois plus que les femmes blanches ». 40 % des grossesses au sein de cette ethnie se termine par un avortement aux Etats-Unis.

Il est vrai que 94 % des cliniques d’avortement se trouvent dans des zones urbaines plutôt peuplées par des Noirs, dénonce une ancienne responsable de Planned Parenthood aux Etats-Unis : elle y voit un choix stratégique.
LifeSite rapporte que la fondation cherche à faire comprendre que le Planning familial ment aux femmes ; elle a mis en ligne les déclarations de Margaret Sanger sur un site dédié, toomanyaborted.com, mais aussi celle des grands noms des fondations humanitaires et des super-entreprises américaines qui ont participé à ces menées eugénistes : Rockefeller, Ford, Kellogg, Carnegie. Il expose par exemple le « Negro Project » (le projet Nègre) lancé par Sanger pour contrôler les naissances chez les Noirs et dénoncer les mouvements charitables qui aidaient à assurer la survie d’éléments de populations qu’il fallait « éliminer » en stérilisant ou mettant à part, parmi les Noirs, les plus pauvres et supposés les moins ntelligents.

La Radiance Foundation veut montrer que si le racisme et l’eugénisme ont aujourd’hui mauvaise presse, « le but du Negro Project de Sanger est fermement intact » vu que 40 % des grossesses afro-américaines se terminent par l’avortement volontaire. « Cela est voulu. L’avortement tue davantage de Noirs que les sept premières causes de mortalité ensemble – maladies cardiovasculaires, cancer, attaques, accidents, diabète, homicides et maladies respiratoires graves.»

Le site rappelle encore la déclaration de Ruth Bader-Ginsburg (nommée à la Cour suprême des Etats-Unis par Bill Clinton) en juillet 2009 au New York Times Mag à propos l’affaire Roe v. Wade :

« Franchement, j’avais pensé qu’au moment où l’on décidait dans l’affaire Roe, on s’inquiétait de la croissance de la population, et particulièrement à propos de la croissance de populations dont nous ne voulons pas avoir trop. »

Radiance Foundation veut appeler chacun à vivre une vie pleine de sens en rappelant que toute personne est créée pour un but qui lui est donné par Dieu.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *