Cellules du cordon contre la leucémie

Download PDF

Présent daté du 9 janvier reproduit une dépêche de l’AFP relatant le cas d’une fillette sauvée d’une leucémie à la suite d’un traitement à partir du sang prélevé sur son propre cordon ombilical, congelé lors de sa naissance il y a six ans. Olivier Figueras commente : « A l’heure où de nombreux scientifiques se prononcent en faveur de l’emploi de cellules souches embryonnaires, et, pour faire court, du “bébé-médicament”, les hésitations des médecins et la réalité de cette guérison, après un traitement lourd, sont particulièrement parlantes. Comme l’est aussi le délai de publication d’une affaire qui remonte à trois ans… »

La transfusion sanguine avait en effet été décidée il y a trois ans, rapporte la revue américaine Pediatrics de janvier. La fillette, avait alors déjà subi les traitements « classiques », comprenant une chimiothérapie qui avait abouti à une rechute, et un retraitement dix mois plus tard. On décida alors non seulement de procéder à une chimio encore plus agressive et une irradiation complète, mais de recourir à une greffe sanguine. Aucun donneur compatible n’ayant pu être trouvé parmi ses proches, le Dr Ammar Hayani a décidé d’utiliser le sang du cordon que les parents de la fillette avaient décidé de faire stocker à sa naissance.

« Il y a une forte chance que la procédure ait sauvé sa vie. Elle est en rémission et a une excellente chance de guérison », a précisé le médecin, ajoutant que le bénéfice du traitement était bien supérieur à celui constaté lors de l’utilisation de cellules souches provenant de donneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *