Cellules souches et cancer

Download PDF

Selon la revue Nature datée du 21 novembre, citée par www.lifesite.net, ce sont des cellules souches anormales et non point les cellules cancéreuses ordinaires qui pourraient être à l’origine du dévloppement de certains cancers. Deux études concordantes menées au Canada et en Italie indiquent que la destruction ciblée de ces cellules souches défectueuses met fin au processus cancéreux, notamment dans le cas du cancer du côlon : ce seraient leurs signaux chimiques envoyés vers les cellules cancéreuses ordinaires qui conduiraient ceux-ci à se multiplier.

Selon John Dick et don équipe, de l’université de Toronto, lesdites cellules souches sont hautement résistantes aux formes actuelles de traitement du cancer, y compris l’irradiation : la chimio et la radiothérapie chasseraient donc les pions au lieu du roi, selon l’expression d’Alan Berstein, de l’Institut canadien des services de santé.

La nouvelle est intéressante certes pour les malades mais aussi plus généralement par l’éclairage qu’elle donne à la promotion frénétique de la recherche sur les cellules souches embryonnaires, dont diverses études montrent qu’elles dégénèrent facilement en cellules cancéreuses lors d’une implantation. Raison pour laquelle le Pr Lucien Israël, par exemple, est farouchement opposé à leur utilisation « thérapeutique ».

Source : ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *