Censure du site “avortementivg.com” ?

Download PDF
J’apprends par le Salon beige et par Osservatore Vaticano la suspension du site d’information sur l’avortement « avortementivg.com », ainsi que la disparition de YouTube de la vidéo No need to argue qui a coûté son poste d’enseignant à Philippe Isnard, que ce site diffusait. ProVieFrance fournit un lien vers GloriaTV où le montage d’images de fœtus avortés est toujours en ligne (attention, les images sont très choquantes).
L’administrateur d’avortementivg n’a pas été joint pour l’instant, la suspension de son site ne peut pour l’instant être attribuée avec certitude à la censure mais nous en sommes déjà au point où celle-ci paraît au moins vraisemblable.
Selon un commentaire de lecteur publié par le Salon beige, la raison donnée dans un message par YouTube pour la non-diffusion de la vidéo lorsqu’il tentait de la mettre en ligne est la suivante : 

Les hommes sont parfois victimes de violences et il est inévitable que ces événements fassent l’objet de vidéos sur YouTube. Toutefois, YouTube n’est pas un site destiné à choquer. Ne publiez pas de vidéos délibérément sordides d’accidents, de cadavres ou autres. Si une vidéo présente des images particulièrement choquantes, celles-ci doivent être placées dans leur contexte et accompagnées d’informations supplémentaires.

Votre compte a reçu un avertissement pour non-respect du règlement de la communauté qui arrivera à expiration dans six mois. En cas de récidive de votre part, vous ne serez plus autorisé à publier de contenu sur YouTube pendant une période donnée et/ou votre compte pourra être résilié.

Ce qui est intéressant, c’est évidemment que YouTube voit dans les images de fœtus avortés des images d’« hommes victimes de violences » et de « cadavres » (on ne peut parler, en l’occurrence, d’« accidents » !). Dont acte.
Mais que dire alors de ceux qui autorisent, organisent, remboursent et enseignent légalement les actes qui aboutissent à ces images effectivement très choquantes ?
Avortementivg – qui, grâce à son nom, apparaissait souvent en première page des recherches portant sur ces thèmes – fait un travail qu’il importe de saluer. Outre la publication fréquente de nouvelles et de brèves pro-vie, ce site comporte de remarquables dossiers sur le traumatisme post-abortif, les statistiques de l’avortement, etc.
Je dis cela au présent car j’espère qu’il sera vite de nouveau accessible.
S’il s’avère que ce site a été censuré, il faudra se mobiliser pour le dénoncer.

1 comment

  1. Le site avortement.ivg a publié aujourd'hui le message suivant :

    « Le site Avortementivg.com a été suspendu pendant un peu moins de deux jours. Et l'on a pu croire un moment que le site avait fait l'objet d'une censure de la part de l'hébergeur. D'autant qu'avortementivg.com est le seul site à héberger la vidéo “no need to argue”, une vidéo très choquante sur des avortements filmés, censurée par toutes les plates-formes vidéo.

    « Il s'est finalement avéré, d'après l'hébergeur, qu'il était seulement question d'un problème technique. Le site a été restauré tard hier soir.

    « Un grand merci à tous ceux qui étaient prêts à se mobiliser en cas de censure.

    « L'équipe Avortementivg.com »

    Tant mieux.

    Reste la censure de la vidéo. Bien réelle pour le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *