Chen Guangcheng, Ségolène Royal : un communiqué de “Rivage”

Download PDF

« Que lors de son voyage, Ségolène Royal prenne des nouvelles d’un militant anti-avortement chinois lourdement condamné a de quoi laisser pantois. La candidate socialiste, collègue de Véronique Neiertz qui instaura une loi répressive à l’encontre des militants pro-vie français ne manque décidément pas d’air (ce qui peut se comprendre du haut de la Muraille de Chine).

« Les associations du Respect de la Vie, qui organisent la manifestation du 21 janvier prochain à Paris (14 h 30, place de la République) ne sont pas dupes. En effet, lorsque des militants pacifiques ont été condamnés en France, on n’a pas entendu Mme Royal protester. Mais l’attitude de cette dernière, qui leur fait aujourd’hui indirectement du pied à quelques mois des élections, montre qu’elle a parfaitement compris que de nombreux Français, opposés à l’avortement, ne trouvent plus aujourd’hui en France de parti ouvertement pro-vie. Et que si les associations du respect de la vie et la CNAFC appellent ainsi à manifester, en grand nombre, c’est qu’elles représentent une force non négligeable et de nombreux électeurs potentiels. »

Patrick Bray
Rivage, BP 43844, Tours cedex 1, tél. 02 47 20 10 71.

Source : www.present.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *