Choisir le candidat le plus opposé à l’avortement

Download PDF

Alors que deux catholiques se disputeront le poste de gouverneur du Colorado lors des prochaines élections américaines, l’archevêque de Denver, Mgr Charles Chaput a déclaré dans une interview que les catholiques doivent exercer leur choix en votant pour le candidat le plus proche de la position catholique sur l’avortement. Au nom de leurs « responsabilités envers la société », il souligne que les candidats catholiques « doivent tout faire pour protéger la dignité de chaque individu et prendre des décisions en vue de bien commun ».

Tout en de défendant de se prononcer pour tel ou tel candidat (ce genre d’appel est interdit à la hiérarchie catholique aux Etats-Unis aux termes de la loi qui donne à l’Eglise un statut d’exemption fiscale), Mgr Chaput a souligné que la question de l’avortement « est fondamentale parce qu’elle concerne le droit humain de base, le droit à la vie ». Il devait ajouter que sur d’autres questions, comme l’immigration illégale, « tous sont supposés respecter les immigrés et leur dignité, ainsi que d’œuvrer en vue du bien commun, (…) mais quand il s’agit de traduire cela en termes politiques, il y a une certaine flexibilité ».

Sur cette question « fondamentale » de l’avortement, les deux candidats en lice ont des visions qui nous ne paraissent, en France (hélas !) que légèrement divergentes : le Républicain Beauprez est opposé à l’avortement sauf en cas de danger pour la vie de la mère, le Démocrate Ritter est opposé à l’avortement sauf en cas de viol, inceste, danger pour la vie de la mère et anomalies fœtales.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *