Colombie : trois avortoirs fermés cette année

Download PDF

Le secrétaire à la Santé de la capitale colombienne, Hector Zembrano, vient de confirmer que depuis le début de cette année trois cliniques d’avortement de Bogota ont été fermées par les pouvoirs publics, dont une, en fin de semaine dernière, pour avoir volé des enfants à des fins de trafic. Ladite clinique a été sanctionnée pour la pratique d’échographies sans habilitation, la pratique d’avortements illégaux (dans ce pays où depuis 2006 l’avortement est autorisé en cas de viol, de malformation fœtale ou de danger pour la mère ou l’enfant), le trafic de mineurs et le défaut d’enregistrement du personnel médical.

Dans une interview à RCN La Radio Hector Zembrano précisait qu’il est difficile de recenser l’ensemble de ces cliniques dans la mesure où elles fonctionnent de manière clandestine pour mener leurs activités illégales.

© lebblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *