Comment George W. Bush est devenu pro-vie

Download PDF

Avec la permission de sa mère, l’ancienne First Lady des Etats-Unis, Barbara Bush, l’ancien président, deuxième du nom, raconte dans ses Mémoires publiées aujourd’hui sous le titre Decision Points comment la vue de l’enfant perdu lors d’une fausse-couche de sa mère a ancré en lui des sentiments pro-vie.

Déjà grand adolescent, c’est le jeune George qui emmène d’urgence sa mère à l’hôpital alors qu’elle vient de perdre son bébé. Barbara a placé les restes du fœtus dans un bocal en verre pour les montrer aux médecins aux urgences. Et elle permet à son fils de regarder. « C’était une vie humain : un petit frère ou une petite sœur », raconte-t-il. Bouleversé, il comprend que l’enfant à naître est une personne à part entière.

Voilà qui explique qu’au milieu de décisions et de choix politiques dont nous connaissons, hélas, les conséquences néfastes sur le plan international, cet homme de pouvoir a eu sur ce point des convictions aussi fortes et aussi inébranlables.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *