Congrès pro-mort à Séville

Download PDF


« HazteOir » (fais-toi entendre), la plate-forme citoyenne pro-vie espagnole, lance une alerte à propos de la tenue du IXe congrès de la Fédération internationale de professionnels de l’avortement et de la contraception (FIAPAC) qui se tiendra à Séville du 21 au 23 octobre prochains. But de la manifestation : exposer de nouvelles techniques d’avortement, échanger du savoir-faire, réfléchir aux arguments favorables au massacre des innocents…
Sous le titre « Consolider la qualité et l’accompagnement, le congrès « l’internationale » de l’industrie de l’avortement marquera son soutien visible et bavard à la récente adoption en Espagne d’une loi qui fait de l’avortement un droit incontestable pendant le premier trimestre de la grossesse et qui autorise les mineures de plus de 16 ans à y recourir sans consentement d’un responsable légal dès lors qu’elles affirment avoir peur des réactions de leur père ou de leur mère.
La Junte d’Andalousie et la Mairie de Séville ont apporté leur soutien à l’événement, notamment en raison de son « intérêt scientifique et sanitaire » qui sera co-organisé par l’Association des cliniques espagnoles accréditées pour l’interruption de la grossesse, intéressée directement sur le plan commercial à la réalisation des avortements.
Parmi les thèmes présentés : Rapport entre les échecs contraceptifs et leur solution à travers l’avortement, Les techniques les plus fréquemment utilisées dans la pratique de l’interruption de la gestation, L’avortement tardif, L’avortement chimique, La contraception post-avortement, quand commencer, laquelle recommander.

HazteOir invite ses lecteurs à signer une pétition en ligne : « Séville ne veut pas être la capitale mondiale de l’avortement », où les contribuables concernés peuvent dire leur refus de voir l’argent public qui vient de leur poche subventionner un tel événement, et demander que les sommes prévues pour le Congrès soient plutôt allouées à l’aide aux futures mères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *