Contraception chimique : l’antidote ?

Download PDF

La responsable de la section « santé reproductive » de la Direction générale de la santé au Portugal, LIsa Vicente, vient de publier une mise en garde à propos de la pilule contraceptive et des autres contraceptifs hormonaux. Il semblerait que la tisane d’hypéricum (millepertuis ou herbe de Saint-Jean), ainsi que le ginseng de Sibérie puissent annuler leurs effets.

L’hypéricum est très utilisé au Portugal comme anti-dépresseur naturel, pour combattre l’obésité et favoriser le bon fonctionnement du foie et des intestins, tandis que le ginseng, autre substance naturelle utilisée en auto-médication, est fréquemment pris pour combattre le manque de concentration, la dépression, le stress, la fatigue ou l’épuisement.

Ainsi, en retrouvant l’énergie, la bonne humeur, et une bonne digestion, les femmes peuvent en même temps être guéries de la stérilité artificielle que leur procure l’absorption d’hormones par voie de contraceptifs oraux, de patches ou d’anneaux contraceptifs ou d’implants.

Ce qui a tout d’une certaine joyeuse ironie du sort, non ?

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *