Dakota : la voix de l’avenir

Download PDF

Les électeurs du Dakota du Sud sont appelés, le 6 novembre prochain, à voter par voie référendaire contre la légalité de l’avortement. Les premières étapes de cette bataille pour la vie furent gagnées devant les Représentants et le Sénat de cet Etat américain, puis l’initiative obtint le nécessaire contreseing du Gouverneur.

Aujourd’hui la campagne pour la vie bat son plein.

Dès cette semaine, à l’initiative de « Faith 2 Action », une campagne de publicités télévisées démarre au Dakota du Sud. Elle montre un enfant en gestation en imagerie 4D, à 10, 11, 30, 36 semaines.

« Pendant tout le débat » sur la proposition d’interdiction de l’avortement, dit le commentaire, « il y a une voix qui n’a pas été entendue : la voix de nos enfants. C’est la voix de l’avenir, la voix de l’espoir. Maintenant, grâce aux ultrasons 4D, nous pouvons voir le visage de cette petite fille. Maintenant que vous pouvez voir son visage, utiliserez-vous votre voix ? Dakota du Sud, il est temps de protéger la vie de nouveau. Votez oui pour la vie, le 6. Soyez la voix des sans-voix : votez oui pour la vie, le 6. »

On peut visionner le film ici (attention, je n’ai pas réussi à faire fonctionner l’option « Hi » mais l’option « Lo » fonctionnait très bien).

L’initiatrice de la campagne, Janet Folger, a écrit à son propos :

« Certaines choses sont tellement ancrées dans notre histoire que mêmes nos pierres crient. Tandis que le Dakota du Sud travaille à restaurer la protection pour ses enfants qui attendent de naître, les voix de notre passé les encourage depuis une montagne où les présidents Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln sont taillés dans la pierre ? Le père de notre pays a dit ceci lors de son discours d’adieu : “Le sort de millions de personnes à naître dépendra désormais, sous (le regard de) Dieu, du courage et du comportement ce cette armée.”

« Lorsque nos enfants et nos petits-enfants apprendront ce qui s’est passé pendant notre “veille”, en l’année 2006, ils vous poseront une question : “Où étiez-vous pendant qu’ils tuaient des bébés ? Espérons et prions que vous pourrez répondre : “C’est nous qui y avons mis fin.”

Source : DakotaVoice .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *