Ecole à la maison interdite à une Canadienne

Download PDF

Dictature du relativisme

Lu sur Le blog de Jeanne Smits

Un tribunal du New Hampshire (Canada) vient d’ordonner à une mère divorcée qui a choisi d’instruire sa fille de 10 ans à la maison depuis le CP d’envoyer celle-ci dans une école publique, afin de « remédier » au « manque d’exposition » de l’enfant à une “variété de points de vue” en matière de foi. La fillette ne présente aucun problème psychologique, a de nombreux amis, se révèle douée intellectuellement et plus avancée que les enfants scolarisés de son âge ; elle suit certains cours à l’école publique et pratique des activités extra-scolaires. La seule raison avancée pour le placement d’office en école publique est bien « l’impact de sa foi religieuse (chrétienne) sur son interaction avec autrui » (sic). Son gardien officiellement nommé à la suite du divorce de ses parents a soutenu que, la fillette ayant « vigoureusement défendu sa foi » alors qu’il l’interrogeait « suggère fortement qu’elle n’a pas eu sérieusement l’occasion de considérer un autre point de vue » : ce raisonnement a été approuvé par le juge.

Source : Présent daté du 29 août 2009

2 comments

  1. Le New Hampshire est un État du Nord-est des États-Unis, bordé à l'ouest par le Vermont, au nord par le Québec, à l'est par le Maine et l'océan Atlantique et au sud par le Massachusetts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *