Espagne : nouvelle action médiatique de “Derecho a Vivir”

Download PDF
Du charbon pour Zapatero le promoteur de l’avortement… C’est le « cadeau » traditionnellement apporté en Espagne par les rois mages aux enfats (et aux adultes !) qui se sont mal comportés pendant l’année précédant la grande fête des Rois. Mardi, le carrosse de « Derecho a vivir » (droit de vivre) qui avait participé lundi à un défilé de l’Epiphanie dans le quartier madrilène de Chamartin, s’est déplacé jusqu’au siège espagnol des Intitutions européennes où le président socialiste inaugurait la présidence tournante de l’UE. Pour y déposer une pleine cargaison de charbon – du vrai, du bien noir, pas de ces bonbons vendus dans les pâtisseries pour représenter le bois carbonisé.
C’est le « roi Melchior» qui s’est chargé de la remise du charbon et d’une lettre signée par « Leurs Majestés les Rois mages d’Orient » :

Pour José Luis Rodriguez Zapatero
Président d’occasion de l’Union européenne
6 janvier 2010
Cher José Luis :
Voici la lettre que nous, les Rois mages, avons eu le plus de tristesse à écrire, celle que nous n’aimons vraiment pas envoyer. Heureusement qu’il nous arrive peu, très peu souvent d’avoir à le faire.
Tu sais, José Luis, que cette année tu as recommencé à te comporter mal. Nous t’avions averti l’an dernier, quand nous sommes venus par ici : « Amende-toi, ou tu nous mettras de nouveau en colère ». Tu t’en souviens ?

Nous sommes très dégoûtés et très attristés parce que tu as recommencé tes bêtises. Nous ne pouvons t’apporter tout ce que tu nous a demandé (et vraiment, quelle lettre tu nous a envoyée – sais-tu qu’il y a d’autres enfants qui espèrent avoir quelque cadeau ?). Ce qui nous fait le plus plaisir, c’est de faire plaisir à ceux qui se sont bien comportés pendant toute l’année. Mais quelle que soit la façon dont nous avons essayé de tourner les choses, nous ne pouvons décidément pas le faire ette année pour toi.
Bien se comporter, cher José Luis, ce n’est pas faire une loi qui transforme en droit le fait d’empêcher des enfants de naître. Ce n’est pas non plus une bonne façon de se comporter que de faire ton travail de manière si déréglée. Nous disons cela à tous les présidents, et nous te l’avons redit depuis cinq ans : pour bien te comporter tu dois beaucoup écouter ton peuple. Et regarde comment tu a mis la rue en émoi !
Nous espérons que l’an prochain, tu auras été capable de changer en vérité. Cela nous plairait beaucoup que tu cesses de désobéir. Alors nous pourrions écouter tes souhaits. Nous Rois mages, te conseillons un procédé infaillible pour retourner dans le droit chemin, et pour qu’on se souvienne de toi comme d’un président exemplaire : écoute tes citoyens et organise cette année un référendum sur l’avortement.
Si tu fais cela, tu n’auras même plus de place à La Moncloa pour caser tous les cadeaux que nous t’apporterons l’an prochain quand nous reviendrons en Espagne.
Mais pour cette année, j’ai peur que tu nne doives te contenter de ce charbon que nous te laissons dans ce bureau si joli qu’on t’a laissé pour six mois. Et chiche que tu n’y feras pas ici la même chose que tu fais dans ton pays.
Reçois malgré tout nos bénédictions, cher José Luis, et à l’an prochain.
Roi Melchior

Cette initiative, qui a mobilisé des dizaines de militants, a été rapportée par l’ensemble de la presse espagnole. D’autres vont suivre, a promis « Derecho a Vivir », à l’occasion des quelques 300 événements officiels organisés à l’occasion de la présidence espagnole de l’UE.
Source : HazteOir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *