Irlande : la pilule du lendemain en vente libre

Download PDF

Le Bureau irlandais des médicaments (Irish Medicines Board, IMB) vient de décider la mise en vente libre des différentes pilules du lendemain dans n’importe quelle pharmacie.

Jusqu’au mois dernier, la « contraception d’urgence » n’était délivrée que sur prescription ; c’est la chaîne pharmaceutique Boots qui a commencé la mise en vente libre au comptoir dans le cadre d’une décision qui permet à ces pharmaciens de fournir une large gamme de services cliniques sans l’intervention d’un médecin, y compris des traitements médicamenteux.

La pilule était ainsi fournie au terme d’un entretien particulier du pharmacien avec la patiente au cours duquel celle-ci devait recevoir des conseils à propos de la contraception de longue durée, au prix de 45 €.

« Service » peut-être, mais d’abord un marché. Au vu de la demande, le groupe français HRA Pharma qui fabrique le NorlLevo, l’une des deux pilules du lendemain distribuées aujourd’hui en Irlande, vendue quant à elle à 9,99 €, a déposé une demande auprès de l’IMB pour obtenir l’autorisation systématique de vendre sa molécule sans ordonnance dans les pharmacies irlandaises. Autorisation qui vient donc d’être accordée au NorLevo, sans condition d’âge pour les clientes, et sans obligation de conseil, alors que cette pilule est très fortement dosée en progestatifs.

L’Union de la pharmacie d’Irlande, qui représente 1 600 pharmaciens, a salué l’événement comme une décision cruciale en faveur des femmes irlandaises.

L’effet potentiellement abortif des pilules du lendemain ne peut être écarté puisque les fabricants reconnaissent que leur action n’est pas parfaitement connue, et pourrait avoir un effet anti-nidatoire.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *