L’Australie “progresse” vers le clonage humain

Download PDF

Le Comité ad hoc du Sénat australien vient d’approuver la loi qui autorisera toute forme de clonage humain, procédure actuellement interdite quelle qu’en soit le but. Si le Sénat suit la recommandation de ce Comité, l’Australie deviendrait l’un des seuls pays à autoriser le clonage humain en vue de la recherche.

Le vote du Parlement australien est attendu en fin de semaine prochaine, les élus n’étant pas à cette occasion liés par la position de leurs partis et étant entendu qu’à l’heure actuelle, la majorité d’entre eux semble hostile à la légalisation du clonage humain. Mais un pan de résistance est tombé avec la recommandation sénatoriale qui pourrait influencer le vote.

L’Eglise catholique s’est fortement exprimée sur la question au début du mois, dénonçant la dépréciation de la vie humaine qu’entraînerait une légalisation du clonage.

A quoi servirait-il au demeurant ? Lifenews.com commente à ce propos la publication d’un rapport commandé par le gouvernement australien, à la fin de l’été, qui a établi que depuis trois ans – date à laquelle tout clonage fut banni en Australie – on n’a enregistré aucune avancée de la science grâce au clonage dans les pays où sa pratique est possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *