Les avortements eugéniques à la hausse au Royaume-Uni

Download PDF

Il aura fallu une longue bataille judiciaire pour que les autorités sanitaires britanniques se trouvent enfin contraintes à publier les statistiques concernant les avortements pour cause de malformation du fœtus. On découvre qu’entre 2001 et 2010, leur nombre a augmenté de 30 %, soit dix fois plus vite que les avortements en général. « Il est clair que l’avortement légal est un système qui exerce une discrimination fatale à l’égard des handicapés », a commenté Anthony Ozimic, le responsable de la communication de la SPUC (société pour la protection des enfants à naître, l’association pro-vie historiquement et numériquement la plus importante outre-Manche).

Pour la seule année 2011, 482 bébés trisomiques 21 ont été éliminés avant leur naissance. 29 avortements tardifs (de 3e trimestre) visaient des enfants porteurs d’anomalies chromosomiques, dont 10 trisomies 21, tandis que 66 des autres avortements tardifs enregistrés étaient liés à des affections nerveuses comme la spina bifida. Si l’on n’a pas compté l’an dernier d’avortements tardifs pour de simples becs-de-lièvre, 7 avortements réalisés en deçà de la limite légale fixée à 24 semaines (pour des raisons dites « sociales ») ont éliminé des enfants porteurs de cette affection… qui s’opère facilement.

La Pro-Life Alliance aura mis 6 ans à obtenir la publication de ces chiffres qui portent notamment sur les avortement pratiqués sur des bébés viables : « Nous avons toujours soutenu que si ces avortements sont autorisés dans le cadre de la loi, il ne devrait y avoir aucune manœuvre pour tenter de cacher le détail de leur nombre ou des justifications invoquées », a déclaré l’organisation.

Les statistiques des avortements tardifs étaient publiées jusqu’en 2003, mais les chiffres de 2002 ayant fait état d’un cas d’élimination pour cause de fente labiale, l’émotion suscitée avait conduit les autorités à préférer le silence et le secret.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *