Les parents anglais ne savent pas quelle « éducation sexuelle » est dispensée à leurs enfants

Download PDF

L’office britannique pour le niveau de l’éducation (OFSTED) vient de publier une étude révélant que très souvent, les écoles ne se concertent nullement avec les parents sur le contenu des cours d’« éducation sexuelle » ou le moment où ils sont dispensés. Il regrette que les parents ne soient pas associés à ces cours qui, lorsqu’ils sont « excellents », permettent aux élèves de faire preuve « d’une connaissance et une compréhension sûres de la contraception » et d’identifier et parler des relations, y compris les relations homosexuelles.

L’étude déplore qu’une bonne partie de l’information sexuelle reçue par les enfants leur vient de la télévision, des films et des autres médias, ce qui augmente selon elle la nécessité de dispenser des cours d’éducation sexuelle à l’école, standardisés et obligatoires à travers l’ensemble du pays.

LifeSite souligne qu’une première proposition travailliste visant à instituer une telle obligation dès l’âge de cinq ans, y compris dans les écoles confessionnelles qui auraient été obligées de se soumettre à ce curriculum « hors valeurs », a été rejetée en avril. Mais il ne semble pas que sur ce plan le gouvernement de David Cameron vale bien mieux…

La question des grossesses adolescentes agite particulièrement les Britanniques, et la proposition de renforcer l’éducation sexuelle vise en apparence à s’attaquer au problème. Mais au fur et à mesure de ses avancées on constate une sexualisation de plus en plus précoce des jeunes. Sans compter que l’éducation morale et affective appartient aux familles, et non à l’Etat.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *