“Mariage” gay au Canada

Download PDF

La proposition du nouvau gouvernement conservateur du Canada de “délégaliser” le mariage homosexuel a été rejetée ce jeudi par la chambre des communes par 175 voix contre 123, dans un vote au résultat certes attendu, mais dont on n’avait pas prévu l’ampleur.

Le Premier ministre Stephen Harper avait été élu notamment sur sa promesse de revenir sur la légalisation du “mariage” homosexuel sous le gouvernement libéral sortant. Promesse qu’il a donc tenue en mettent rapidement à l’ordre du jour un texte qui renverse cette législation. Mais sa démarche n’est pas apparue comme révélant une volonté personnelle et d’aucuns l’accusent même de ne l’avoir faite que dans la mesure où, le vote étant libre à propos de ce texte, un assez large consensus sur le statu quoétait à prévoir. L’affaire était encore compliquée par le fait que la Cour suprême avait donné son aval à la légalisation des unions homosexuelles et qu’il aurait fallu aux parlementaires recourir à la procédure quasi inutilisée de la clause “Nonobstant” pour renverser l’autorité de cette jurisprudence.

Les cartes ont été encore davantage brouillées dans la mesure où la motion gouvernementale avait été amendée sans préavis pour affirmer l’acceptation des unions de même sexe et le respect des “mariages” homosexuels qui ont déjà eu lieu sous le régime en vigueur. Certains élus, y compris des pro-famille de gauche, ont du coup refusé de voter la motion.

Qui a été sabotée, décidément, de façon magistrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *