Mexique : les évêques s’opposent au “mariage” gay

Download PDF

L’archevêque de Puebla (Mexique), Mgr Victor Sanchez Espinosa, a affirmé que le « mariage » et l’adoption gay, « loin de favoriser le développement authentique des personnes et de la société, le met en péril ». Il rejoint ainsi plusieurs évêques mexicains qui ont dénoncé l’approbation du « mariage » homosexuel dans le district fédéral de Mexico, tandis que la Conférence épiscopale l’a elle aussi fortement dénoncée ce jeudi.

Rappelant avec le Catéchisme de l’Eglise catholique que les personnes homosexuelles doivent être traitées avec « délicatesse et respect », le prélat à précisé que le véritable respect exige précisément que « la loi positive soit en accord avec la nature de la personne humaine et promeuve son développement intégral, tant sur le plan individuel que sur le plan social ».

Il a ajouté qu’il existe des « raisons biologiques, rationnelles, sociales et juridiques » qui permettent de découvrir que le statut matrimonial ne peut être donné qu’à l’union entre un homme et une femme, « où naissent et se développent comme il le faut les enfants » et qui garantit la conservation de l’espèce. « L’union entre les personnes de même sexe, qui n’ont d’intérêt que pour les cohabitants, n’offre pas cet apport fondamental à la société ».

Il a osé ajouter que l’adoption d’enfants par les couples gay viole les droits de l’enfant puisque « l’absence de bipolarité sexuelle crée des obstacles au développement normal des enfants éventuellement insérés dans ces foyers, ce qui les soumet à des violences de divers types ».

Mgr Sanchez Espinosa a demandé que l’on prie pour ceux qui ont promu et approuvé cette loi.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *