Nadine Dorries menacée de mort

Download PDF

L’élue britannique Nadine Dorries, qui avait proposé de réduire le délai d’avortement légal de 24 à 21 semaines, a dû recourir à une protection policière en raison des menaces de mort qui la visent ainsi que son équipe. Les coups de fil anonymes se sont multipliés à son bureau et à son domicile, atteignant un tel degré de violence que la police et les services de sécurité de la Chambre des communes ont dû être alertés.

Rappelons que Nadine Dorries n’est même pas personnellement opposée à l’avortement légal… Mais elle a déclaré qu’elle tiendrait bon et continuerait de travailler à la réduction des délais sans se laisser intimider par des « extrémistes ».

Son affaire fait en tout cas moins de bruit que celle de Redeker…

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *