Pas de communion pour les activistes gays : le curé néerlandais tient bon

Download PDF

L’affaire fait désormais la une des informations néerlandaises : le curé de paroisse de Reusel qui avait refusé la communion au « Prince Carnaval », homosexuel revendiqué, lors de la messe réunissant tous les participants à la fête a, s’est carrément abstenu ce dimanche de distribuer les saintes Hosties à sa première messe en raison de la présence de militants homosexuels venus le défier pour soutenir leur congénère.

C’est après en avoir conféré avec l’évêché de Den Bosch (Bois-le-Duc) que le P. Luc Buyens a pris la décision de ne pas distribuer la communion afin d’éviter les « péchés » et le « sacrilège ».

« La communion est un moment de respect et de recueillement, pas un objet de manifestation », a-t-il précisé. Au cours de son homélie il précisa que des limites s’imposent aussi bien aux homos qu’aux hétéros, et que l’Eglise a pour devoir d’avertir toute personne des fautes graves qu’elles pourraient commettre par ignorance.

Les militants et militantes homosexuels avaient été accueillis aux abords de l’église par un élu socialiste qui leur distribuait des triangles roses à accrocher à leurs manteaux. Plusieurs d’entre eux ont précisé qu’ils comptaient s’adresser à l’évêché pour faire condamner cette « discrimination ».

© leblogdejeannesmits.

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *