Plus ou moins de Chinois ?

Download PDF

Même si la Chine n’entend pas mettre fin à sa politique générale de l’enfant unique (le responsable du programme vient de se féliciter du fait que la Chine a su éviter un accroissement de 400 000 personnes de sa population), la ville de Guangzhou encourage désormais les parents eux-mêmes enfants uniques d’avoir un deuxième enfant, parce que la population vieillit de façon inquiétante.

De telles mesures existent dans 27 provinces chinoises, et visent à diminuer la pression sur les jeunes générations causée par ce vieillissement.

Problème : seule une petite minorité de couples en âge d’avoir des enfants accepte de donner la vie à un deuxième enfant, en raison de son coût financier. « Lorsque les deux parents sont enfants uniques, ces couples porteront l’entière responsabilité du soin de leurs parents et de leurs enfants. Résultat : ils sont nombreux à préférer même n’avoir aucun enfant, plutôt que d’en avoir deux », a déclaré Duan Jianhua, directeur local du comité de planning familial.

Cela dit le gouvernement municipal envisage d’aider des familles ayant des difficultés particulières pour cause de maladie ou de chômage… dans la mesure où elles ont un seul enfant, apportant ainsi la preuve qu’elles « soutiennent la politique de planning familial ».

Source : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *