Pologne : des amendes pour des députés pro-vie…

Download PDF

LifeSite révèle que les 15 députés frondeurs qui ont refusé de se conformer à la discipline de vote imposée par la Plateforme civique au pouvoir, pour approuver un projet d’interdiction totale de l’avortement en Pologne, se savaient menacés d’une amende la part de leur parti d’une amende de quelque 250 euros pour indiscipline.

Jacek Tomczak a expliqué qu’il a voté contre le rejet de la proposition pro-vie parce qu’il s’agissait d’un « projet civique soutenu par 600.000 citoyens ». « En tant que conservateur je ne pouvais voter contre ma conscience, particulièrement parce qu’il s’agissait de prendre la défense des êtres humains les plus innocents et les plus vulnérables. »


Il a exprimé sa volonté de rester toujours fidèle aux paroles prononcées par Jean-Paul II à Nowy Tag, en Pologne, le 8 juin 1979 :

« A nouveau j’exprime le souhait, et je prierai toujours pour cela : que la famille polonaise donne la vie et qu’elle soit fidèle au droit sacré à la vie. »

© leblogdejeannesmits.

2 comments

  1. Anonymous

    C'est un jeu purement politique de la part de la Platforme Civique pour dire à l'électorat: vous voyez, vous pouvez tranquillement voter sur nous puisque parmi nous il y a aussi des politiciens pro-vie. Ils savaient trop bien que leurs voix n'y seront pour rien. Et les amendes c'est que pour rigoler.

  2. PEB

    Une telle amende serait anticonstitutionnelle en France où tout mandat parlementaire impératif est nul.

    Dans ce genre de débat, la tradition républicaine voudrait laisser chaque député voter en son âme et conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *